Le temps des amours

Le temps des amours

À propos

L'année de cinquième : la découverte de la " vocation " poétique ; lagneau, le cancre héroïque et encore et toujours lili, qui, en compagnie de marcel, soutient joseph lors d'une partie de boules d'anthologie... Annoncé comme " à paraître " dès la sortie du temps des secrets, le temps des amours (1977) sera différé par un pagnol pris par d'autres projets et qui, peut-être, retardait le moment de quitter les héros de son enfance. personne n'y croyait plus lorsque, trois ans après la mort de l'écrivain. ses proches trouvèrent dans ses dossiers un certain nombre de chapitres achevés qui, mis bout à bout, constituaient ce temps des amours si longtemps attendu. Plus hétéroclite que les trois premiers. ce quatrième volume contient pourtant certaines des plus belles pages de pagnol, notamment une histoire de la peste à marseille à laquelle l'écrivain tenait particulièrement. " ce n'est que bien plus tard que je découvris l'effet le plus surprenant de ma nouvelle vie scolaire : ma famille, ma chère famille, n'était plus le centre de mon existence. "

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782877065108

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    255 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    155 g

  • Distributeur

    Hachette

Marcel Pagnol

1895-1974 Marcel Pagnol débute au théâtre, à Aubagne, en collaborant avec Paul Nivoix et abandonne une carrière de professeur d'anglais. Il rejoint le naturalisme avec Topaze, une comédie de moeurs. La consécration populaire vient vite avec la triologie Marius, Fanny et César: les histoires marseillaises conviennent à l'humour gai des joueurs de belote et de pétanque.ÿPagnol se consacre alors au cinéma et réalise ses meilleurs films, comme La femme du Boulanger. Il entre à l'Académie française en 1946 et publie ses souvenirs d'enfance et de jeunesse dans un style qui allie la poésie à l'humour.ÿIl est enterré dans le cimetière de Treille et l'on peut lire sur sa tombe cette épitaphe, empruntée à Virgile, qui résume sa vie et son oeuvre:ÿ"Fontes, amicos, uxorem delexit": "Il a aimé les sources, ses amis, sa femme"

empty