Comment la mondialisation a tué l'écologie ; les politiques environnementales piégées par le libre-échange Comment la mondialisation a tué l'écologie ; les politiques environnementales piégées par le libre-échange
Comment la mondialisation a tué l'écologie ; les politiques environnementales piégées par le libre-échange Comment la mondialisation a tué l'écologie ; les politiques environnementales piégées par le libre-échange

Comment la mondialisation a tué l'écologie ; les politiques environnementales piégées par le libre-échange (IMPRESSION A LA DEMANDE)

À propos

Le débat scientifique sur la réalité du changement climatique a ses imposteurs. Mais, en matière d´environnement, les plus grandes impostures se situent dans le champ politique. Lorsque l´écologie émerge dans le débat public au début des années 1970, les grandes puissances économiques comprennent qu´un danger se profile. Alors que la mondialisation du capitalisme se met en place grâce à la stratégie du libre échange, l´écologie politique pourrait remettre en cause le productivisme, l´intensification du commerce international et les délocalisations de l´industrie vers les pays à bas coût de main-d´oeuvre. Avant même que la communauté internationale ne se réunisse pour débattre des crises environnementales, les tenants de la mondialisation rédigent les conclusions : aucune mesure de protection de l´environnement ne devra entraver le commerce. Depuis plus de quatre décennies, depuis que la question environnementale a émergé dans les débats nationaux et dans les préoccupations internationales, un pacte tacite s´est instauré, qui n´a pas manqué de duper : au sein des gouvernements, des institutions internationales, lors des grands sommets, ne seraient prises que des mesures cosmétiques, ne portant pas atteinte au libre échange et à la mondialisation. Il est grand temps de faire tomber les masques et de raconter en détail l´histoire politique, totalement méconnue, qui révèle la supercherie d´une prétendue conversion à l´écologie des grands de notre monde.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde

  • EAN

    9782755506389

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    352 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Poids

    490 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Aurélien Bernier

  • Naissance : 15-6-1974
  • Age : 46 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Figure du mouvement altermondialiste et écologique, membre du conseil d'administration d'ATTAC, et proche de Jacques Nikonoff avec qui il participe à la création du Mouvement politique d'éducation populaire (MPEP) en 2007, Aurélien Bernier collabore au Monde Diplomatique, à l'Humanité dimanche et au Sarkophage. Auteur de sept livres, dont Le climat, otage de la finance (2008), Ne soyons pas des écologistes benêts (2010), Comment la mondialisation a tué l'écologie (2012), tous aux éditions Mille et une nuits.

empty