Churchill, sa vie, ses crimes

Traduit de l'ANGLAIS (INDE) par ETIENNE DOBENESQUE

À propos

Dans sa longue carrière de journaliste, d'aventurier, d'homme d'État et d'historien, le nationalisme et l'impérialisme constituent le fil directeur, avec des conséquences désastreuses. Jeune homme, Churchill participe aux batailles en Afrique du Sud, au Soudan et en Inde, qui visent à maintenir l'ordre impérial. Comme ministre lors de la Première Guerre mondiale, il est responsable d'une série d'erreurs catastrophiques conduisant à des morts par milliers. Ses efforts pour écraser les nationalistes irlandais sont autant de plaies qui ne sont toujours pas cicatrisées. Endossant le rôle de défenseur de son pays pendant la Deuxième Guerre mondiale, la période la plus vénérée de sa carrière, il n'a pas hésité à sacrifier des territoires lointains : Tariq Ali évoque ainsi l'attaque brutale contre la résistance grecque, la famine au Bengale qui a coûté la vie à plus de 3 millions d'Indiens, l'assaut aérien contre les civils à Dresde et Hambourg, et son insistance sur l'utilisation d'armes nucléaires au Japon.
Comme leader une fois la paix revenue, alors même que l'Empire s'écroulait, Churchill n'a jamais renoncé à sa philosophie impériale et il est l'un des architectes du monde dans lequel nous vivons aujourd'hui, où il reste l'idole de personnages comme Boris Johnson, George W. Bush et Donald Trump. Son bilan est terrible, amplement documenté dans l'acte d'accusation de Tariq Ali


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies


  • Auteur(s)

    Tariq Ali

  • Traducteur

    ETIENNE DOBENESQUE

  • Éditeur

    Fabrique

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    05/05/2023

  • EAN

    9782358722377

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    500 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14.1 cm

  • Épaisseur

    3.1 cm

  • Poids

    516 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Tariq Ali

Tariq Ali est né à Lahore (située à l'époque en Inde britannique) en 1943. Il a fait ses études au Pakistan puis à l'université d'Oxford. Son opposition à la dictature militaire pakistanaise l'a contraint à l'exil en Grande-Bretagne : il vit toujours aujourd'hui à Londres. Figure prépondérante de l'extrême gauche antilibérale depuis la fin des années 1960 - il a inspiré Street Fighting Man à Mick Jagger -, il est l'auteur d'essais politiques et historiques, dont certains sont traduits en français, comme Le Choc des intégrismes (Textuel, 2002), Obama s'en va-t-en guerre (La Fabrique, 2010) ; et de deux cycles romanesques, La Trilogie de la chute du communisme, auquel appartient Berlin-Moscou (Sabine Wespieser éditeur, 2014), et Le Quintet de l'islam (paru chez Sabine Wespieser éditeur de 2007 à 2011). Journaliste - il collabore, notamment, à The Guardian et à la London Review of Books -, éditeur à la New Left Review et directeur éditorial de Verso, Tariq Ali écrit également pour le théâtre, le cinéma et la télévision.

empty