Révolution française t.2 ; aux armes, citoyens !

À propos

Louis Capet ci-devant Louis XVI, roi de France, est monté sur l'échafaud, le lundi 21 janvier 1793. Ce sang royal répandu rend tout compromis impossible. La république doit « vaincre ou mourir ». La Convention en appelle à la nation : « Aux armes, citoyens ! » Le danger est partout, aux frontières du pays comme à l'intérieur, où les différents partis se déchirent et bientôt s'entretuent. Pour un rien l'on devient suspect de traîtrise. La guillotine, ce « rasoir national », menace tout un chacun.

La Terreur est à l'ordre du jour. À trop couler, le sang devient un fleuve emportant tout dans sa fureur. Marat, Danton, Robespierre, Montagnards, Jacobins, Girondins, Enragés et Indulgents, sont tour à tour acclamés, honnis, réhabilités, décapités. « La fièvre révolutionnaire est une terrible maladie. »



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Moyen Age (de 476 à 1492)

  • EAN

    9782266198080

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    471 Pages

  • Longueur

    17.9 cm

  • Largeur

    11.1 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    245 g

  • Lectorat

    Tout public

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Max Gallo

Agrégé d'histoire, docteur ès lettres, longtemps enseignant, Max Gallo a toujours mené de front une ½uvre d'historien, d'essayiste et de romancier. Il n'exerce plus de fonction politique depuis plusieurs années et se consacre tout entier à l'écriture. Il a été élu à l'Académie française le 31 mai 2007, au fauteuil du philosophe Jean-François Revel.

empty