Puisque tout passe ; fragments de vie

Puisque tout passe ; fragments de vie

À propos

Soixante ans. Est-ce un âge pour oser écrire sur sa vie, sur quelques fragments de vie ? Pour moi, en tout cas, c'est le moment des questions. C. C. Avec une lucidité rare, Claire Chazal revisite ici son parcours de femme et de journaliste, convoque ses amis, ses regrets, ses enthousiasmes et se livre avec tendresse. On y retrouve la grande journaliste, la mère, l'amante, l'amie aux prises avec le Tout-Paris qui est parfois si injuste dans ses jugements et dans ses engouements. De chapitre en chapitre, défilent la plupart de ceux qui font ou ont fait sa vie professionnelle : on passe ainsi de Johnny à Adjani, de PPDA à Chéreau, de Houellebecq à « M. Chazal père », d'un chorégraphe à un homme politique. Qui est vraiment Claire Chazal ? C'est ce que ce livre intime et sincère tente d'expliquer.

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Autobiographie / Mémoires / Journal intime

  • EAN

    9782253257684

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    212 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Poids

    135 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Claire Chazal

Surnommée la 'Princesse du JT', Claire Chazal passe son enfance dans le Puy-de-Dôme, à Thiers. Née d'une mère professeur agrégée de français et d'un père haut fonctionnaire à la cour des comptes, elle comprend tout de suite que la réussite scolaire est primordiale pour ses parents. Elle poursuit ses études à Paris, obtient un bac scientifique avec mention, sort diplômée d'HEC, avec un DEA d'économie de l'Université d'Assas en prime. Elle échoue au concours d'entrée de l'ENA, et entame une carrière de journaliste en tant que pigiste et reporter pour Europe 1. Responsable du service économique au 'Quotidien de Paris', elle apprend toutes les ficelles du métier auprès de Philippe Tesson, le directeur de l'époque. Elle rejoint 'Les Echos' en 1985, et est nommée grand reporter à Antenne 2 en 1988 après sept ans de presse écrite. En 1991, elle présente son premier Journal Télévisé sur TF1, tâche qu'elle assume encore aujourd'hui en alternance avec Patrick Poivre d'Arvor. Elle devient rédactrice en chef adjoint en 1997. En mars 2000, elle se marie avec Xavier Couture, directeur général adjoint de TF1. Claire Chazal est également romancière à ses heures perdues : 'L'institutrice' est publié en 1997, 'A quoi bon souffrir' en 2001.

empty