Les démons (les possédés)
Les démons (les possédés)

Les démons (les possédés) (traduction conjointe Jean-Louis Backès ; préface, notes et commentaires Jean-Louis Backès)

Traduction ELISABETH GUERTIK  - Langue d'origine : RUSSE

À propos

Ce n'est pas seulement sa mère, la générale Stavroguine, ce n'est pas seulement son ancien précepteur, Stépane Trofimovitch, c'est toute la ville qui attend l'arrivée de Nicolas, ce jeune homme séduisant, fascinant, inquiétant.
Il a vécu dans la capitale, il a parcouru l'Europe ; on raconte sur lui d'étranges choses. Il arrive. De quels démons est-il accompagné ? Avant même la parution du roman en 1873, l'éditeur avait refusé de publier un chapitre jugé choquant, " La confession de Stavroguine ". Afin de mieux préserver l'architecture de l'ensemble, on l'a réintégré ici à la place qui était prévue pour lui au coeur du roman.
On n'en comprend que mieux à quel point Les Démons est une formidable méditation sur Dieu et le suicide, sur le cabotinage et l'inaccessible authenticité, mais aussi sur le crime et la volonté de domination.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782253082538

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    892 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Poids

    422 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Fiodor Dostoïevski

  • Naissance : 30-10-1821
  • Décès :28-1-1881 (Mort il y a 140 ans à l'âge de 60 ans)

Né à Moscou le 30 octobre 1821, Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski est entré en littérature en janvier 1846 avec Les Pauvres Gens. Il est mort à Saint-Pétersbourg le 28 janvier 1881.
Toute son œuvre romanesque est désormais disponible dans la collection "Thesaurus" dans la traduction d'André Markowicz.

empty