Le joueur
Le joueur

Le joueur (préface Pierre Sipriot ; commentaires de Georges Philippenko)

Traduction ALEXANDRE DE COURISS  - Langue d'origine : RUSSE

À propos

Dostoïevski Le Joueur Alexis Ivanovitch joue d'abord pour gagner, puis pour étonner, enfin pour espérer. Il n'a pas misé seulement de l'argent mais sa vie elle-même. Ce récit suit comme une ombre la vie de Dostoïevski, durant quinze ans, à Moscou et à Baden-Baden où il se ruina au jeu.
Jouer, c'est tenter le diable, c'est aussi tenter Dieu. Alexis a voulu tout risquer, toucher le fond pour connaître la compassion et la grâce divine. Il y a une autre malédiction dans la vie du joueur, une femme-bourreau, Pauline, la belle-soeur du général qu'il sert comme précepteur. C'est, dans la vie de l'auteur, Apollinaria, que Dostoïevski aima d'un amour douloureux. Autour d'eux, des êtres malfaisants ou étonnants, dévorés par la passion du gain.
Ce court roman, plein de brio, annonce toute l'oeuvre de Dostoïevski. « Demain, demain tout cela finira », dit le joueur qui recommence à jouer éternellement.

Préface de Pierre Sipriot.
Commentaires de Georges Philippenko.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782253011736

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    166 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Fiodor Dostoïevski

  • Naissance : 30-10-1821
  • Décès :28-1-1881 (Mort il y a 140 ans à l'âge de 60 ans)

Né à Moscou le 30 octobre 1821, Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski est entré en littérature en janvier 1846 avec Les Pauvres Gens. Il est mort à Saint-Pétersbourg le 28 janvier 1881.
Toute son œuvre romanesque est désormais disponible dans la collection "Thesaurus" dans la traduction d'André Markowicz.

empty