La grâce des juges ; l'institution judiciaire et le sacré en Occident

La grâce des juges ; l'institution judiciaire et le sacré en Occident

À propos

Comment comprendre le halo de sacralité qui entoure aujourd´hui encore la pratique de la justice ? Comment s´explique le fossé qui sépare la conception de la fonction de juger en Occident et dans d´autres cultures, comme celle de la Chine ? Quelle est l´origine de l´écart qui s´est creusé entre les justices de common law et celles de l´Europe continentale, jusque dans la construction de la vérité judiciaire ? À ces questions, ce livre cherche des réponses dans l´histoire des articulations entre justices humaines et justice divine au sein même de la pratique des procès. En Occident, elles sont passées par deux phases. La première fut d´instrumentalisation. La christianisation des ordalies permettait de solliciter directement de Dieu le jugement des causes. La seconde fut d´imitation. À partir du Moyen Âge central, les hommes allaient assumer seuls la charge du jugement. Mais jamais ils ne perdirent de vue l´exigence de perfection que leur imposait la référence à l´idéal d´une justice absolue. L´ouvrage entreprend de dénouer les fils de cette histoire, en même temps qu´il l´éclaire du dehors en l´inscrivant dans une ample anthropologie comparative des rituels judiciaires.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit généralités > Faits de société / Actualité

  • EAN

    9782130630586

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    520 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    622 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty