Les noces barbares

prix Goncourt 1985

À propos

Fruit d'une alliance barbare et d'un grand amour déçu, Ludovic, enfant haï par sa trop jeune mère - Nicole - et ses grands-parents, vit ses premières années caché dans un grenier.
La situation ne s'arrange guère après le mariage de Nicole avec Micho, brave et riche mécanicien qui cherche à protéger Ludovic. Hantée par ses amours brisées, sombrant dans l'alcoolisme et méprisant son mari, la jeune femme fait enfermer son fils dans une institution pour débiles légers. Mais Ludovic n'est pas l'arriéré qu'on veut faire de lui. Il ne cesse de rêver à sa mère qu'il adore et qu'il redoute. Même une première expérience amoureuse ne parvient pas à l'en détourner. Son seul but, son unique lumière : la retrouver.
S'enfuyant un soir de Noël, il trouve refuge sur la côte bordelaise, à bord d'une épave échouée, écrit chez lui des lettres enflammées qui restent sans réponse. Et c'est là-bas, sur le bateau dont il a fait sa maison, que va se produire entre Nicole et son fils une scène poignante de re-connaissance mutuelle - qui est aussi le dernier épisode de leurs noces barbares.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782070378562

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    352 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    188 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Yann Queffélec

C'est pour impressionner sa mère que Yann Queffélec (né à Paris en 1949) commence à écrire à l'âge de sept ans, un art dont il apprend les rudiments en lisant en secret les manuscrits du romancier Henri Queffélec, son père. En 1978, il décide de se consacrer à l'écriture après une rencontre avec l'éditrice Françoise Verny à Belle-Île. En 1985, il reçoit le prix Goncourt pour Les Noces barbares, traduit dans 35 pays. Il est l'auteur de nombreux livres, dont Prends garde au loup, Ma première femme, L'amour est fou ou encore Le Plus Heureux des hommes, Tabarly (L'Archipel, 2008) et, plus récemment, Le Piano de ma mère (l'Archipel, 2009 ; Archipoche, 2010), Dictionnaire amoureux de la Bretagne (Plon, 2013) et On l'appelait Bugaled Breizh (Le Rocher-L'Archipel, 2014).

empty