Magnard

  • Le narrateur des Carnets du sous-sol est un anti-héros, repoussant, agaçant, cuistre, mais capable d'un monologue d'humilié et d'offensé, qui fait le juste procès du monde moderne et de toute hypocrisie.


    Cette oeuvre majeure de la littérature russe est proposée ici dans une traduction inédite particulièrement accessible aux lycéens. Le monologue qui constitue le récit est, par son style vivant et son thème, au croisement des cultures européennes et à la source de la modernité. Il offre des perspectives d'analyses multiples et propose une excellente ouverture aux interrogations philosophiques et à l'écriture contemporaine.

empty