Da Ti M'beti

  • Au coeur des Frères Karamazov, roman qu'il termine quelques mois avant sa mort, Dostoïevski installe une singulière histoire : la rencontre à Séville, au XVIè siècle, entre un grand inquisiteur et celui qui réapparaît parmi les hommes « sous la forme simple qu'il avait durant les trois années de sa vie publique ». La foule, assemblée sur l'esplanade, le reconnaît instantanément, émerveillée. L'inquisiteur, lui aussi, le reconnaît et le fait emprisonner ; dans le cachot, il lui tient un long discours.

    La diatribe de l'inquisiteur - ce qui plus que toute autre chose construit la légende - interpelle toujours.

    C'est que, dans le monde qu'aujourd'hui nous habitons, l'inquisiteur, tous les inquisiteurs, déploient leurs talents. Ils sont à la manoeuvre. Bien sûr, pour comprendre la permanence d'un tel pouvoir, il faut interroger les armes qu'à l'encontre des hommes ils fourbissent, sans cesse. Encore et toujours les mêmes, à bien peu de choses près.

    C'est dans cet aujourd'hui, au présent des êtres humains que nous sommes, que Wamg Boganda interroge ce texte saisissant.

empty