• Solo intégral

    ,

    • Guerin
    • 16 Avril 2019

    A l'occasion de cet exploit et de la sortie internationale du film événement Free solo, qui a remporté l'Oscar du meilleur film documentaire en février dernier, Guérin réouvre les pages de Solo intégral, biographie publiée en 2016. Jamais une édition n'a autant mérité d'être revue et augmentée : revue par le rêve, augmentée de l'inimaginable. Acte I : Solo intégral d'Alex Honnold est la fascinante confession d'un adepte de forme la plus spectaculaire de l'escalade : le solo intégral consiste à grimper sans corde et sans matériel. La chute est inévitablement sanctionnée par la mort. Alex est le plus doué de ces soloïstes. Vous allez dire « fou », « suicidaire » ? Dans ce livre autobiographique, Alex raconte le chemin qui l'a conduit à cette pratique et prouve que c'est l'exact contraire : il est un modèle de sang-froid, de lucidité, de raison. Lorsque nous avons traduit et publié la première édition du livre, en 2016, Alex était déjà une star aux États-Unis. Sur la scène du Grand Rex, il a tenu 2000 personnes en haleine par son charisme. Les lecteurs ont suivi. Solo intégral s'est vendu à ce jour à plusieurs milliers d'exemplaires..

    À la fin du livre, il passe en revue les défis susceptibles de l'inspirer et reconnaît penser au solo intégral d'El Capitan, joyau du Yosemite, en Californie, la plus grande paroi verticale du monde : 900 mètres de granit lisse, compact, minces fissures et écailles minuscules. Ceux qui en ont fait la première ascension dans les années 1960 y ont passé des semaines et ont planté des centaines de pitons. Un objet chutant de n'importe quel point de la paroi s'écrasera à son pied sans l'avoir touchée. Idem pour un corps. Acte II : Le 3 juin 2017, Alex Honnold a réalisé son rêve. En 3h56, sans corde, il a gravi la voie Freerider. « Le solo du siècle » ont dit beaucoup de connaisseurs. « Le plus dangereux jamais réalisé » a ajouté le National Geographic. Son ami Jimmy Chin l'a filmé, et a réalisé un film haletant "Free solo". Après l'ascension, Alex a repris la plume. Il a écrit deux longs chapitres pour raconter cette ascension d'anthologie, et le tournage. Deux chapitres qui justifient à eux seuls de replonger dans le destin hors norme d'Alex Honnold.

  • 'Riveting...Honnold is neither crazy nor reckless. Alone on the Wall reveals him to be an utterly unique and extremely appealing young man.' Jon Krakauer A twelve-year-old kid in the audience raised his hand and asked, 'Aren't you afraid you're gonna die?' Without missing a beat, Alex shot back, 'We've all gotta die sometimes. You might as well go big.'Alex Honnold is 28 years old, and perhaps the world's best 'free solo' climber, scaling impossible rock faces without ropes, pitons or and support of any kind. There is a purity to Alex's climbs that is easy to comprehend, but impossible to fathom; in the last forty years, only a handful of climbers have pushed 'free soloing' to the razor edge of risk. Half of them are dead. From Yosemite's famous Half Dome to the frighteningly difficult El Sendero Luminoso in Mexico, Alone on the Wall is structured around Alex's seven most extraordinary climbing achievements so far. These are tales to make your palms sweat and your feet curl with vertigo. Together, they get to the heart of how - and why - Alex does what he does. Exciting, uplifting and truly awe-inspiring, Alone on the Wall is a book about the essential truths of risk and reward, and the ability to maintain a singular focus, even in the face of extreme danger.

empty