• Ce grand classique de la littérature est livré ici sous sa forme originale, fidèle à la toute première traduction française. L'ouvrage n'a pas vieilli, il aborde même des thématiques tout à fait actuelles... car s'il est connu comme un roman pour la jeunesse, c'est aussi et surtout une oeuvre magistrale sur les difficultés d'élever des enfants dans un monde infiniment violent et incertain.
    L'auteure ne fait pas que peindre sous nos yeux une époque révolue, le charme de son quotidien et de ses usages, elle décrit la nature humaine en allant bien au-delà des apparences, dans l'intimité des âmes. À chaque chapitre, Louisa May Alcott nous invite à être meilleurs, pour mieux vivre avec nous-mêmes et les autres. Elle nous donne le courage de nous mesurer à notre ennemi intérieur?; car la force morale, chacun le sait, ne se cultive pas sans de durs combats...
    Aussi sommes-nous heureux de mettre à la disposition des petits et des grands ce livre au verbe délicieusement suranné, plein de spiritualité, qui rend hommage aux beautés de l'attachement filial et fraternel.

    10 % des recettes de cette publication seront reversés au Fonds de solidarité de la vallée de Munster.

  • Trois auteurs croisent leurs regards pour écrire une histoire claire et vivante du chantier de la cathédrale de Strasbourg : une historienne de l'art, une historienne, un architecte et un tailleur de pierre. Le chantier de la cathédrale de Strasbourg est celui qui est le mieux documenté de toutes les cathédrales de France (toutes les archives ont été conservées) ; à travers cet exemple, il permet de comprendre d'une façon générale comment les cathédrales ont été bâties.
    Les bâtisseurs du Moyen Âge à aujourd'hui - Maîtres d'oeuvre, tailleurs de pierre, sculpteurs, charpentiers, forgerons, verriers... Qui étaient ces hommes, comment travaillaient-ils, comment vivaient-ils ?
    Chronique du chantier de 1015 à aujourd'hui - Toute l'aventure de la construction de la cathédrale de Strasbourg est racontée : le chantier, les techniques, les matériaux, le financement. De la première cathédrale romane construite par l'évêque Werner à partir de 1015, en passant par le grand chantier, jusqu'à l'achèvement de la plus haute flèche du monde en 1439. S'ensuivent des travaux de restauration, de mise au goût du jour, jusqu'au chantier contemporain mené par la Fondation de l'oeuvre Notre-Dame.
    Une iconographie exceptionnelle - Les étapes du chantier modélisées en 3D, des photographies anciennes inédites, un saisissant reportage photographique sur les bâtisseurs d'aujourd'hui, des miniatures et dessins du Moyen Âge illustrant le chantier et les métiers.
    Un livre dans l'esprit de la collection « La grâce d'une cathédrale ».

  • 1941, c'est la guerre. La nuit où sa famille juive doit fuir Strasbourg, Odélia est trop malade pour partir. Leur vieille voisine la cache quelques jours. Mais les semaines passent, et personne ne vient la rechercher. Pour échapper aux nazis, Odélia devient Odile et va apprendre à se soustraire aux regards de l'ennemi.
    Lorsque Herr Müller, membre du parti nazi, s'installe avec sa famille dans son ancien appartement, Odile doit redoubler de prudence : sa vie, tout comme celle de sa prétendue grand-tante, est en danger.
    Avec un cahier historique « Remontons le fil de l'histoire ! » de l'historien et enseignant Daniel Fischer.

  • La cheffe et blogueuse Leïla Martin propose dans ce livre les plus gourmandes de ses recettes végétariennes. Toujours inspirées de la cuisine traditionnelle alsacienne, pimentées de beaucoup de fantaisie, ces recettes faciles à réaliser enchantent les papilles.
    Alsacienne de coeur, Leïla vit sa passion pour la gastronomie avec une grande liberté, favorisée par sa double culture franco-marocaine. La cuisine est avant tout pour elle une histoire de rencontres et de partage : avec des chefs, des producteurs, des influences du monde entier...
    40 recettes gourmandes à base de légumes et de fruits, inventives, colorées, qui invitent à un voyage gourmand, de l'apéritif au dessert, en passant par les grandes faims :
    - Salade d'asperges crues et cuites aux agrumes - Dampfnudle fourrés à la mozzarella et tomates confites - Knepfle de carottes et crème de munster - Fleischschnaka de champignons - Baeckeoffe de légumes façon thaï - Gâteau streusel au chocolat et à la courgette

  • Hervé Lévy est journaliste, rédacteur en chef des revues Poly et Mix Magazine. Depuis des années, il sillonne les Vosges avec le photographe Stéphane Louis.
    Ils ont choisi pour ce livre leurs itinéraires préférés, pour nous en emmener à leurs côtés et nous perdre sur les sentiers des Vosges.
    Accompagnés de la plume d'Hervé nous traversons les forêts, les cols et l'Histoire, nous rencontrons des vignerons, nous nous perdons dans la neige et dans les rêves. Il nous invite à suivre ses pas pour se laisser surprendre par la beauté infinie du massif vosgien.

  • De 1470 à 1620, l'Alsace est un pays de cocagne.
    Georges Bischoff offre dans ce livre un vaste panorama sur un long siècle d'or durant lequel la gastronomie alsacienne s'est forgée.

    Durant cette période de forte croissance économique, l'Alsace a vu se développer ses spécialités, ses plats, sa gourmandise.
    Quels légumes cultivait-on et dégustait-on ? Comment arrive la pomme de terre. Quelles viandes mangeait-on ? Qui cuisinait ? Que racontent les livres de recettes ? Comment était organisée une cuisine, quels étaient les ustensiles ? Selon le milieu social, que mangeait-on ?

    On y apprend que nos ancêtres se soignaient avec des régimes spécifiques ou à l'inverse, tombaient malades par excès de nourritures et de boissons.

    /> On y apprend comment les enfants des milieux nobles étaient éduqués pour bien se tenir à table.

  • Oui, de Gaulle aime l'Est !
    Les provinces perdues, le Rhin, les cathédrales de Reims et de Strasbourg, le mémorial de Douaumont ou celui du Struthof, la ligne bleue des Vosges : l'Est incarne pour Charles de Gaulle une certaine idée de la France, une France où le souffle de l'Histoire a laissé de profondes cicatrices.
    Dans ce livre vivant, très documenté et très illustré, Frédérique Neau-Dufour nous emmène sur les pas de Charles de Gaulle dans ces régions frontalières qui recoupent à peu de chose près le Grand Est actuel : dans les terribles combats de Verdun, au coeur de sa vie familiale sur les terres de Champagne où il s'installe en 1934, à la tête des chars qu'il commande à Montigny-lès-Metz ou durant la Drôle de guerre à Wangenbourg. De Gaulle fait de la Libération de l'Alsace et de la Moselle une priorité nationale. Ralliés à la croix de Lorraine, les combattants de la France libre libèrent l'Est au prix de dures batailles.
    Il mène ensuite d'autres combats, institutionnels avec le discours d'Épinal, et politiques avec le RPF qu'il lance à Strasbourg en 1947. Son action de président de la République le mène souvent dans ces départements si chers à son coeur où il compte de forts soutiens et où, à Reims, il scelle la réconciliation franco-allemande. Et c'est à Colombey-les-Deux-Églises, dans son modeste village, qu'il se retire et choisit de reposer pour toujours.

  • Dans le village de Bergheim, un étrange phénomène se produit une nuit parmi les vaches du Père Clauss. Tous les habitants accusent alors Rose, la guérisseuse aux cheveux roux, de leur avoir jeté un sort et d'être une sorcière.
    Suzel et ses deux frères, Peter et Willi, décident d'enquêter pour sauver d'un injuste procès et d'une mort atroce celle qui a guéri leur grand-mère.
    Entre humour et frissons, ce livre te plongera dans l'époque de la chasse aux sorcières et te montrera l'importance de l'entraide et le danger des méchantes rumeurs.
    Avec un cahier historique « Remontons le fil de l'histoire ! » de l'historien et enseignant Daniel Fischer.

  • Aux confins du territoire celte, dans un village proche de la forêt et de la rivière, vit Elantia, une jeune prêtresse influente et riche.
    Un beau matin, dans une clairière, au milieu des loups, elle trouve un enfant. En état de choc, Aristide ne sait plus qui il est ni d'où il vient. Adopté par Elantia, il s'intègre parmi les Celtes. Peu à peu la mémoire lui revient...
    Sur fonds de lutte d'influence entre un vieux druide et une jeune prêtresse, sous la menace de brigands étrusques, voici un beau roman initiatique, qui te plongera au coeur de la vie des Celtes avant la Conquête romaine.

  • Au lendemain du 9 novembre 1970, des dizaines de milliers de lettres ont été envoyées à Yvonne de Gaulle. À travers ces sources inédites, c'est l'image d'une certaine France qui apparaît : émouvante, puissante, populaire, reconnaissante. La mort du Général a été un choc pour tous les Français. Confrontés à un traumatisme dont ils ressentent la dimension nationale, beaucoup d'entre eux ont exprimé par écrit leurs sentiments à sa veuve. Dès le lendemain du 9 novembre, des dizaines de sacs postaux arrivent chaque jour à Colombey et à Paris. Dessins d'enfants, oeuvres d'art, composition musicale, poèmes, images pieuses, calligraphie, rédaction classique : que disent ces milliers de lettres ? Elles constituent une source documentaire originale et inédite, profondément émouvante. Directement ou indirectement, par une allusion ou par des paragraphes entiers, elles dressent par petites touches le portrait d'un peuple. C'est l'image d'une certaine France qui apparait, une France vue par les Français, celle d'une histoire, d'un lien avec le grand homme énoncé sans l'intermédiaire des médias.
    Le livre fait une large part à l'iconographie. Seule celle-ci peut rendre compte de la diversité et de l'inventivité des formes utilisées par rédacteurs : dessins d'enfants, oeuvres d'art, composition musicale, poèmes, images pieuses, calligraphie, rédaction classique....

  • Le 23 novembre 1944, en pleine offensive alliée dans les Vosges, une conférence secrète a réuni à Saint-Dié-des-Vosges le QG des armées alliées en Europe occidentale. Le général Eisenhower, commandant suprême des troupes alliées, y prend alors une décision, à la fois politique et militaire, parmi les plus graves de la guerre : celle de ne pas passer le Rhin.
    Les victoires remportées notamment par des soldats français de Leclerc et de De Lattre, venaient de créer une situation nouvelle et inattendue sur le front ouest. Le général américain Devers avait commencé d'exécuter un plan alternatif qui lui aurait fait traverser le Rhin avec plusieurs mois d'avance, dès la fin de 1944.
    Sans vouloir refaire l'Histoire, quelles auraient pu être les conséquences d'un choix plus audacieux d'Eisenhower en ce 23 novembre s'il avait suivi le plan de Devers ? Aurait-il pu libérer immédiatement tout l'est de la France, raccourcir la guerre de plusieurs mois, éviter la Poche de Colmar, l'offensive allemande des Ardennes et des dizaines de milliers de morts ?
    Ce livre apporte un nouveau regard sur la Libération de l'Alsace et de la Lorraine, grâce à l'étude des sources américaines inconnues en France. Il se place dans une double perspective : celle du contexte historique de l'automne 1944 - enlisement de l'avance alliée, arrivée de l'hiver, difficultés logistiques ; mais aussi celle de la prospective : quelles étaient les alternatives?

  • En ce printemps 1633, la ville de Schirmeck est le théâtre d'étonnantes manifestations : un enfant perd l'usage de la parole, une femme accouche d'une pierre, des moutons meurent étrangement lapidés...
    Sur fond de guerre de Trente Ans, de rumeurs villageoises, de haines accumulées sur plusieurs générations, le procureur Gail se rend dans la vallée vosgienne et mène le procès de Barbara, que les habitants accusent de sorcellerie. Mais la mécanique bien huilée de la machine judiciaire s'enraye, forçant le procureur Gail à remettre toute l'enquête en question. Il patine et change de cap, se laisse emporter par la colère, erre de certitudes en doutes.
    Dans ce premier roman, Alexis Metzinger nous plonge dans la tête d'un chasseur de sorcières du XVIIe siècle : petit à petit, nous nous retrouvons à penser comme lui. Nous nous perdons entre la rumeur et la vérité, l'humour et l'effroi, le réel et le fantastique, l'histoire et la littérature.
    Alexis Metzinger, né en 1979, est avec son frère Yannis producteur et réalisateur de documentaires au sein de leur société Cerigo Films. Leurs films parlent de dragons, de châteaux, de sorcières, d'histoire et d'Alsace.
    Pour prolonger le roman : « L'histoire entre les lignes » : un éclairage de l'historien Daniel Fischer, directeur scientifique de la collection.

  • Elles s'appelaient Laure, Lucie, Marie-Rosa, Hélène, Adélaïde, Alice, Anna, Marie-Grégoire, Mathilde, Lucienne, Marianne, Thérèse, Andrée, Caroline.
    Elles étaient commerçante, institutrice, étudiante, scoute, mère de famille, psychiatre, secrétaire, religieuse.
    Avec insolence ou candeur, avec courage, la peur au ventre ou insouciantes, avec force, avec douceur, avec opiniâtreté, elles se levèrent contre l'oppression de l'occupant nazi.
    Plusieurs ont été dénoncées puis arrêtées, d'autres pas, certaines ont été déportées, condamnées à mort voire exécutées sommairement.
    Elles sauvèrent des vies.
    Ce livre dresse le portrait, émouvant et documenté, de quelques-unes de ces femmes qui hébergèrent des prisonniers évadés ou une radio clandestine, aidèrent des milliers de personnes à franchir la frontière, protégèrent des juifs, subirent des représailles ou participèrent aux plus hautes instances de la Résistance.
    Puisse leur engagement nous inspirer !

  • Christian et Élisabeth Busser ont conquis près de vingt mille lecteurs après la sortie en 2005 des Plantes des Vosges, un dictionnaire encyclopédique des deux cents plantes médicinales présentes sur le massif. Pharmaciens installés à Obernai, botanistes, ethnologues, passionnés de plantes, ils ont, éclairés par leurs connaissances scientifiques et leurs enquêtes auprès des anciens, consigné avec précision les traditions séculaires de la médecine populaire, en les sauvant de l'oubli qui les menaçait. Aujourd'hui, avec ce petit livre pratique, ils ont choisi de s'attacher davantage aux recettes pour permettre au lecteur une première approche de la phytothérapie. On apprendra par exemple que l'angine se soigne avec la sauge ou le thym et qu'une dizaine de plantes, telles que la valériane et la passiflore, permettent de combattre les insomnies, ou que l'harpagophytum, la prêle, le cassis et bien d'autres sont actifs sur le mal de dos, le mal du siècle. Les cent quarante-huit plantes qu'ils ont choisies sont celles qui sont les plus couramment utilisées en France en phytothérapie. Parmi celles-ci, l'immense majorité se trouve à l'état sauvage dans et autour du massif vosgien. Pour chacune de ces plantes, classées par ordre alphabétique, une fiche pratique avec la description de la plante, sa période de cueillette, ses vertus thérapeutiques, les remèdes et éventuelles contre-indications. Un index final permet de trouver la plante qui soulagera. À l'heure où la société de consommation est en crise, ce petit livre invite à redécouvrir les bienfaits et les immenses ressources de la nature.

  • Am erschte Owe bin i im Sànd ig'schlofe, toisigi Meile wit vo de Mensche ewag. Ich bin einsàmer gse às e Schiffbrichiger verlore mit sim Floss uf'em grosse Ozeàn. Àm nachschte Morje, wàs fer e Ewerràschung ! E g'lungeni Stimm het mi g'weckt :

    - Wenn's beliebt... Mol m'r e Schof...

    - Wàs isch ?

    - Mol m'r e Schof...

    Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J'étais bien plus isolé qu'un naufragé sur un radeau au milieu de l'océan. Alors vous imaginez ma surprise, au levé du jour, quand une drôle de petite voix m'a réveillé. Elle disait :

    - S'il vous plaît... dessine-moi un mouton !

    - Hein !

    - Dessine-moi un mouton...

  • L'historien Damien Parmentier, auteur de plusieurs ouvrages sur les Vosges, offre ici une vaste synthèse de la formidable aventure de l'industrie dans le massif des Vosges et de ses impacts sur les hommes qui le peuplent, du Moyen Âge à aujourd'hui.

    Les Vosges sont une montagne riche, avec de l'eau, du bois et des hommes en nombre.

    Après 1820, avec l'arrivée du chemin de fer puis l'électrification, le massif connaît un développement économique sans précédent jusqu'à la fin des années 1960, grâce principalement aux industries textiles et à la papeterie, toutes deux héritières d'une tradition liée à la force hydraulique et au bois remontant au Moyen Âge.

    Puis, à partir des années 1960, on assiste au déclin inexorable de l'industrie montagnarde : les lignées industrielles s'éteignent, les investissement manquent, les mouvements sociaux grondent, l'industrie se réorganise au niveau mondial.

    Ce massif qui s'est réindustrialisé reste le plus peuplé et le plus industrialisé de France, grâce à la dynamique de secteurs clé comme la papeterie, la filière bois, la métallurgie, la plasturgie ou l'agroalimentaire.

    Un livre très documenté et très illustré (cahiers hors texte) .

  • Strasbourg, 1870. Sous les obus incendiaires, au coeur de la ville assiégée, le bibliothécaire Auguste Saum confie à un collègue qui réussit à fuir le plus précieux de ses trésors, le Hortus Deliciarum. La bibliothèque qui conservait des milliers de manuscrit médiévaux et d'incunables est réduite en cendres, le sauveur ne réapparaît pas et le bibliothécaire meurt, rongé par le remords.
    Cent vingt ans plus tard, un collectionneur découvre le journal de Saum - superbe et émouvante confession - et se met à la recherche du manuscrit merveilleux. De Strasbourg à Leipzig et à Moscou, les tribulations du bibliophile devenu enquêteur conduisent dans les secrets d'Etat de l'ex-URSS...
    Confessions d'un bibliothécaire mêle avec brio l'histoire et la littérature. Sa dimension mythologique réussit à mettre en scène un drame parmi les plus intolérables, la destruction par le feu d'une bibliothèque.
    Pour prolonger le roman : « L'histoire entre les lignes » : un éclairage de l'historien Daniel Fischer, directeur scientifique de la collection.

empty