Langue française

  • Corruption tentaculaire, chômage endémique, misère galopante, explosion de la violence, le Cameroun cumule aujourd'hui toutes les tares qui font de ce pays autrefois dit « à revenus intermédiaires » un terrain potentiellement fertile pour toutes sortes de catastrophes. 20 années d'abandon et de bricolage y ont transformé le système éducatif en une véritable infrastructure du sous-développement. La société civile camerounaise depuis longtemps atomisée, pulvérisée, est mal ou sous-outillée pour être autre chose qu'un figurant dans ce cirque et ne peut guère contribuer que marginalement à limiter les dérives du système. La classe politique, en deux décennies d'une démocratisation sans issue, a réussi à dégoûter la majorité des camerounais de la politique.Quant aux intellectuels, ils sont plus préoccupés de briller que d'être utiles. Destiné à être la locomotive de l'Afrique centrale, le Cameroun en est aujourd'hui la lourde hypothèque. Ce grand malade n'est pourtant pas incurable...

  • De Valladolid en 1551 à la seconde abolition en 1848, puis du 17è siècle à nos jours, deux périodes, deux temps se superposent et s'entremêlent. Le temps de l'esclavage et celui du marronnage. Le premier est celui des maîtres, l'autre des esclaves. L'un est figé dans l'assurance qu'un dieu unique et la nécessité économique justifient l'horreur, l'autre est le mouvement suivi sur le layon de libération qu'ont tracé les esprits et les dieux emmenés avec soi depuis l'Afrique. L'abolition s'est faite, mais qu'en est-il du marronnage aujourd'hui ? Le Marron s'est auto-libéré du joug du maître. Terreur et souffrance ne l'ont pas arrêté. Mais est-il outillé pour résister à l'emprise de la société actuelle, uniformisante ? Depuis la départementalisation de 1946, il faut résister encore. Résister à l'assimilation, c'est refuser la dissolution dans un mode de vie où ses coutumes, ses dieux, ses esprits, n'ont pas de place, quand c'est en s'appuyant sur ces croyances mêmes que le Marron a forgé une société stable depuis trois siècles. C'est cette cohésion sociale qui est désormais l'enjeu du marronnage aujourd'hui.

  • Vivre avec un blocus pendant 50 ans

    Lopez-F

    • Dictus
    • 21 Septembre 2012

    Si vous traversez Bayamo au crépuscule, la journée de travail finie, vous verrez des gens sur le pas de leur porte, qui jouent aux dominos, boivent du rhum, fument d'énormes cigares, dansent et chantent, et des enfants qui jouent: des gens heureux. Jamais vous n'imagineriez que ces gens-là vivent malgré un criminel blocus imposé par les Etats-Unis qui plombe l'économie cubaine et dure depuis 50 ans. Alors, vous vous demanderez: comment font-ils? Comment font-ils pour se nourrir, pour se soigner, pour s'éduquer, pour commercer avec le reste du monde? En un mot, comment font-ils pour survivre et en plus, pour être heureux? C'est à cette question que ce livre tente de répondre. Il s'adresse à tous ceux qui voudraient connaître la réalité cubaine qui ne nous parvient souvent que déformée par une vision malveillante.

  • Le système d'éducation et de formation professionnelle au Luxembourg a ses particularités. Vu l'exiguïté du territoire et la tradition du pays à toujours s'ouvrir sur l'extérieur, la population se caractérise par une forte immigration et par un marché du travail recrutant au niveau de la Grande Région, ce qui n'est pas sans influencer le système d'éducation et de formation. La situation linguistique est également particulière. Les Luxembourgeois sont trilingues: dès l'école primaire, ils apprennent le luxembourgeois, l'allemand et le français. Le multilinguisme est l'un des facteurs essentiels des défis posés au système d'éducation et de formation actuel, notamment dans le contexte de l'intégration d'une population étrangère très importante. La plus grande spécificité de la formation professionnelle au Luxembourg consiste dans l'offre scolaire d'un système de formation professionnelle comparable au Dualsystem allemand. L'enseignement général et l'enseignement théorique technique et professionnel se déroulent en milieu scolaire, alors que l'enseignement pratique est, pour la majorité des professions, dispensé en entreprise.

  • Le soleil se couche a l'ouest

    Charis-Y

    • Dictus
    • 1 Septembre 2018

    Cet essai a pour but de transcrire simplement les différentes opinions de personnes dont j'ai croisé le chemin, au cours de rencontres réelles ou virtuelles sur Internet. J'ai été frappée de voir à quel point l'Occident n'est pas conscient de la place réelle qu'il occupe dans le Monde et de la vision que d'autres peuples ont de nous. Notre société est en panne économique mais surtout dans une impasse d'un point de vue humain. J'ai cherché à démontrer certains des mécanismes qui nous séparent des autres: la valeur de la vie humaine,le racisme,l'islamophobie,la tentation des interdits moraux et l'exploitation de la condition féminine sont autant de réalités qui divisent les peuples européens et nous affaiblissent,d'autant plus que les autres pays sont spectateurs de ces divisions et ne peuvent que remarquer les tentations d'exclusion dans nos propres sociétés alors que nos dirigeants ont un discours moralisateur sur les autres nations, prétendant les guider vers la démocratie...Les différents chapitres de cet essai sont autant de pistes afin de rappeler ce que sont réellement les citoyens européens,pour retrouver notre place d'humains dans le vrai concert des Nations: l'Humanité

  • Ce rapport annuel sur les activités opérationnelles de l'Office européen de lutte antifraude (OLAF) couvre la période de douze mois prenant fin en juin 2003. Le rapport relate un cas exemplaire de poursuites couronnées de succès à la suite d'une enquête menée par l'OLAF en liaison étroite avec un autre organisme international et plusieurs autorités nationales. La période de référence est le deuxième exercice pour lequel le système de gestion des dossiers de l'OLAF (CMS) dispose de données fiables. De profondes améliorations apportées à l'infrastructure de gestion de l'information de l'Office et à la qualité des données ont permis une analyse plus précise.

  • Cet ouvrage est une compilation d'articles de presse abordant des sujets aussi variés que croustillants de la vie politique du pays des "Hommes intègres" (Burkina Faso). Cette nation d'Afrique de l'Ouest après avoir connu à plusieurs reprise l'État d'exception a renoué avec l'ordre constitutionnel en 1991. Depuis lors bon an mal an la démocratie fait son petit bonhomme de chemin. Les publications se penchent entre autres sur la situation de la nation, l'armée, les rapports entre le Burkina Faso et le Cameroun,la résolution de la crise ivoirienne,les réformes politiques,l'élection présidentielle de 2010, la corruption...

  • Cote d'ivoire, du chaos a l'espoir

    Kone-A

    • Dictus
    • 1 Septembre 2018

    "Nul n'a le droit d'effacer une page de l'histoire d'un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme" entonne d'emblée Alain Foka chaque samedi matin dans sa célèbre émission Archives d'Afrique. S'inscrivant dans cet même ordre idée que ce présent ouvrage tente de lever un voile sur l'histoire contemporaine de la Côte d'Ivoire. La Côte d'ivoire, nation, jadis unie, terre d'espérance et modèle de prospérité économique s'est effrité progressivement ces dernières années. Le colosse Éléphant a été mortellement blessé par nombre de crises socio-économiques et pire par une guerre qui a entraîné un lot de dommages humains et matériels. Notre démarche et notre visée loin de jeter l'opprobre sur une partie pour en faire responsable, s'essaye à relater sans détour les faits et les partis prenants avec une plume pleine d'indépendance, de célérité ainsi que de quelques brins d'humour noir. Cette analyse socio-politique de crise ivoirienne recherche à établir le diagnostic social en vue de trouver des palliatifs à la fois efficaces que pragmatiques dans une perspective d'un autre miracle socio-économique. Bon appétit littéraire et intellectuel!

  • La conférence "Technologies convergentes pour une Europe plurielle", qui s'est déroulée les 14 et 15 septembre 2004 à Bruxelles, marque une étape importante dans l'étude des retombées et des opportunités de la "nouvelle vague technologique". Le point de départ de la conférence fut le rapport "Converging Technologies - Shaping the Future of European Societies", publié par un groupe de 25 experts européens appartenant à des disciplines aussi diverses que la physique ou la sociologie. Ce rapport portait sur les nouveautés scientifiques et technologiques de pointe susceptibles d'engendrer de nouveaux systèmes et potentialités; en d'autres termes, l'analyse de la convergence des technologies nano-bio-info-cognitives (NBIC), auxquelles le groupe d'experts a toutefois ajouté les sciences sociales. Le concept clé sous-jacent était lié aux TCSEC, à savoir les "technologies convergentes pour la société européenne de la connaissance", dont on a analysé l'incidence sur l'Europe et le monde en général.

  • Statistiques de la sante

    Collectif

    • Dictus
    • 1 Septembre 2018

    Cette deuxième édition des Chiffres clés sur la santé répond à la demande croissante de la politique communautaire de la santé, qui souhaite disposer d'un ensemble de données sur la santé et d'indicateurs qui soient complets, cohérents et comparables au niveau international. Cette demande s'exprime dans le nouveau programme d'action communautaire dans le domaine de la santé publique (2003-2008) adopté par le Parlement européen et le Conseil le 23 septembre 2002 dans le cadre de l'action dans le domaine de la santé publique. Le présent rapport est surtout remarquable par le fait qu'Eurostat y réunit des informations portant sur un vaste éventail de questions liées à la santé et provenant des sources de données les plus autorisées dans le monde: New Cronos d'Eurostat, Éco-Santé de l'OCDE, Santé pour tous de l'OMS, FAO, Organisation internationale pour la recherche sur le cancer, Euro HIV, études épidémiologiques spécifiques, etc.

  • Ework 2002

    Collectif

    • Dictus
    • 1 Septembre 2018

    Ce rapport, qui fait le bilan du développement de l'eTravail en Europe, témoigne des progrès accomplis pendant la nouvelle phase de coopération européenne dans le cadre de sa transition vers une économie numérique basée sur la connaissance. Ce rapport est aussi le résultat de l'effort conjugué d'un grand nombre de personnes en Europe. Cette version française soutiendra la 9ième Assemblée européenne sur les nouvelles méthodes de travail, qui se tiendra à Paris en septembre 2002. Nous espérons qu'il sera à la fois un document de référence et une source d'inspiration.

  • Depuis son accession à la souveraineté nationale et internationale, la République Démocratique du Congo (RDC), est le théâtre de recommencement politique et de perpétuelle remise en cause de la légitimité des gouvernants. La Province Orientale est l'une des provinces de la RDC les plus marquées par la récurrence de cette violence contre l'Etat. Une violence politique qui a modelé l'espace politique au point d'y générer des formes, permanences et imaginaires internes de mobilité politique. L'espace politique de cette province est comme reconfiguré par la guerre. L'année 1997 inaugure, pour la période en étude, la longue chaîne de la violence politique où les élites diverses tirent profit de la situation en captant le pouvoir ainsi que les avantages que procure ce dernier. La Province Orientale est soumise, entre 1997 et 2003, à plus d'une administration de fait des pouvoirs militaro-politiques de l'AFDL, du RCD, du MLC, du RCD-KML et des différents groupes armés ethniques, etc. sous la manipulation rwando-ougandaise. Une histoire récente caractérisée par l'entrée en jeu des nouvelles élites politiques à l'assaut de l'arène politique.

  • Le pouvoir ou la mort

    Djidji-Y

    • Dictus
    • 1 Septembre 2018

    Les politiciens africains en général et ceux de la Côte d'Ivoire en particulier devraient comprendre que la démocratie ne se décrète pas. L'on ne se proclame pas non plus démocrate. Seules les populations électrices, car c'est uniquement de cela qu'il s'agit, sont habilitées à les reconnaître comme tels. Certes, cette compilation de mes chroniques n'est pas du tout tendre avec l'ex-Chef d'Etat de Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo. Cependant, je me dois de préciser que sa personne n'était nullement ma cible mais plutôt sa fonction donc l'institution qu'il représentait. Car de la même façon que j'ai fustigé sa gestion du pouvoir, celle de l'actuel Chef de l'Etat Alassane Ouattara le sera également. Il n'y a qu'à se référer à la gestion chaotique de la sécurité dans le pays pour comprendre que tous les régimes se ressemblent. A quelques rares exceptions près. Même s'il faut reconnaître un léger frémissement entre les deux gestions. Aujourd'hui, plus d'un ivoirien aspire à la tranquillité et tant qu'elle ne lui sera pas assurée par le pouvoir en place, nous n'aurons de cesse de critiquer le premier responsable de ce beau pays qu'est et demeure la Côte d'Ivoire, ma seule et unique patrie

  • La politique est immanquablement imbriquée aux vies privées de chaque individu de la société. Penser la politique pour agir, est un devoir de dignité pour qui refuse d'être chose inconsciente qu'utilise la classe du pouvoir. Penser et faire de la politique, c'est, pour le citoyen conscient, s'impliquer dans sa propre vie en touchant à la source publique de ce qui détermine le sort privé tant collectif qu'individuel des citoyens. C'est aussi exiger d'être agents effectifs et non seulement électeurs et patients des décisions d'État qui affectent la qualité de nos vies et affectera à coup sûr, celle des vies de nos descendants. L'assemblage des textes choisis dans ce livre, n'a d'autre prétention que de fournir un mode de regard sur le sens de l'action politique qui détermine notre mode de vie économique, nos rapports aux institutions et services dans la société telle que choisie et administrée par l'État.

  • Le maroc politique inacheve

    Bensbia-N

    • Dictus
    • 1 Septembre 2018

    Le politique marocain est confronté à plusieurs questions emblématiques: les rapports du gouvernement au statut royal, la connexion de la citoyenneté aux institutions, les relations liant/opposant la société globale à l'Etat... Dans ce contexte problématique, un fait majeur est intervenu, le printemps arabe. La réforme constitutionnelle marocaine du 1er juillet 2011 et les élections législatives qui lui ont succédé sont le fait direct de la rupture des équilibres dans le monde arabe. Mais est-ce suffisant pour mettre de manière irréversible le Maroc sur la trajectoire démocratique? Pour apprécier la logique de cette interrogation, il est important de suivre l'évolution politique du Maroc(Etat/société) sur 45 années de flux et de reflux pour identifier les lieux de dissonance qui cimentent l'actualité de cette interpellation. En effet, l'objectif central de ce livre est d'aider à cerner le passé dans ses différentes facettes (société, acteurs en présence, groupes sociopolitiques, conflits institutionnels et normatifs, luttes d'influence, luttes de position...) pour saisir le défi majeur auquel est confronté le Maroc actuel: Le changement dans le compromis, plutôt que dans la rupture.

  • Considérant les différentes théories de la mise à l'agenda et de la production de l'information, nous observons que la nouvelle, diffusée par l'institution journalistique au moyen des médias, est le résultat d'un processus de construction autour de normes et d'éléments de culture professionnelle, de l'entreprise de presse et du journaliste en tant qu'individu. L'information résulte également d'une interaction permanente entre l'institution journalistique, le public, la sphère politique et la société. De ce jeu d'influence nait une nouvelle soumise à un cadrage et diffusant des représentations et des opinions, mettant en place une grille de lecture par laquelle le public voit l'information et, par la même occasion, le monde. En prenant l'exemple de la couverture médiatique des élections présidentielles brésiliennes de 2002 par le magazine Veja (Tome 2), nous proposons de mettre en évidence les procédés, les manières par lesquels se mettent en place des représentations du politique et s'expriment des opinions dans la presse.

  • Vers une defense europeenne

    Pflimlin-E

    • Dictus
    • 1 Septembre 2018

    L'Europe de la défense revient régulièrement au coeur du débat sur l'armée française. La France doit-elle favoriser la défense européenne pour s'affranchir de la tutelle militaire jugée parfois excessive des Etats-Unis sur le «Vieux continent » ? Paris doit-il développer des coopérations militaires avec ses voisins, au premier rang desquels l'Allemagne et le Royaume-Uni, pour faire face aux coûts croissants des armées ? Cet ouvrage revient sur ces questions en partant de l'histoire de la défense européenne depuis 1945, puis en abordant ses développements récents et ses grands enjeux tant financiers que militaires (capacités européennes, coopérations industrielles et opérations extérieures...). Le rapprochement militaire entre les Etats européens semble devoir maintenant s'accélérer en raison de la crise européenne et d'un environnement menaçant. Va-t-on vers une défense européenne ? La question se pose. Sa réponse est un des défis auxquels doivent faire face l'UE et ses citoyens. Ce livre apportera un éclairage historique et actuel aux étudiants en histoire et en sciences politiques mais aussi à tous ceux que la question de l'intégration militaire de l'UE intéresse.

  • Chroniques africaines

    Jacquemot-P

    • Dictus
    • 1 Septembre 2018

    Le métier d'ambassadeur en Afrique offre des moments extraordinaires. Après avoir vécu dans plusieurs pays africains, l'auteur a occupé trois postes d'ambassadeur de France de 2000 à 2011, à Nairobi, à Accra et à Kinshasa. Autant d'opportunités pour savourer l'Afrique dans sa richesse et sa diversité. Ce livre reprend une centaine de chroniques rédigées sur une décennie. Il brosse des portraits d'hommes et de femmes pris dans la toile des confusions d'un monde en mutation profonde et qui ne cessent d'inventer, de recomposer leur vie et leur espace. Il rapporte, tantôt sur le ton de l'anecdote, tantôt sur celui de l'analyse, divers aspects du fonctionnement de sociétés riches de leur capacité à déplacer les lignes, à débrouiller l'écheveau des contradictions nées de la confrontation entre héritages et modernité, envoûtements et générosités. Le désordre et la démesure y trouvent leur part. L'auteur montre une Afrique exubérante et féconde, loin des mensonges du mondialisme, loin des conforts d'une richesse matérielle aléatoire.

  • Politique de la souverainete

    Gabryel-N

    • Dictus
    • 1 Septembre 2018

    Préférer l'intension à l'extension. La perfection ne consiste pas dans la quantité, mais dans la qualité. De tout ce qui est très bon, il y en a toujours très peu ; ce dont il y a beaucoup est peu estimé ; et, parmi les hommes même, les géants y passent d'ordinaire pour les vrais nains. Quelques-uns estiment les livres par la grosseur, comme s'ils étaient faits pour charger les bras, plutôt que pour exercer les esprits. L'extension toute seule n'a jamais pu passer les bornes de la médiocrité ; et c'est le malheur des gens universels de n'exceller en rien, pour avoir voulu exceller en tout. L'intension donne un rang éminent, et fait un héros si la matière est sublime. BALTHAZAR GRACIAN

  • Opérations anti-piraterie de la marine japonaise au large de la Somalie, différends territoriaux multiples avec ses voisins, ouverture d'une base navale à Djibouti, construction de porte-hélicoptères aux dimensions de porte-avions ou encore achat d'avions de combat F-35 furtifs aux Américains... le Japon offre, en ce début de deuxième décennie du XXIe siècle, une image assez éloignée d'un Archipel pacifiste, démilitarisé et privé d'une armée, appelée les Forces d'autodéfense (FAD). Celle-ci est de plus en plus performante, de plus en plus avancée technologiquement : une nécessité face aux multiples menaces et crises intérieures et surtout extérieurs auxquelles doit faire face le Japon. Le Japon se remilitarise-t-il ? Est-on à un tournant de l'histoire du pays dans une région au passé et au présent particulièrement mouvementé comme le montre le « conflit » des îles Senkaku-Diaoyu ? Ce livre apporte des réponses.

  • Reflexions actuelles volume 1

    Mogenet-R

    • Dictus
    • 1 Septembre 2018

    De 2008 à 2012, Rémi Mogenet tient un blog comme « invité » sur le site de la « Tribune de Genève ». Il y prend le nom de « Savoyard de la Tribune ». Cet ouvrage contient, réorganisés, les meilleurs articles d'un écrivain passionné qui cherche constamment à franchir les bornes du discours convenu. Vie politique et sociale en France, relations franco-suisses, régionalisme, environnement, religion, éducation, sont les thèmes abordés dans ce premier volet.

  • Reflexions actuelles volume 2

    Mogenet-R

    • Dictus
    • 1 Septembre 2018

    De 2008 à 2012, Rémi Mogenet tient un blog comme « invité » sur le site de la « Tribune de Genève ». Il y prend le nom de « Savoyard de la Tribune ». Cet ouvrage contient, réorganisés, les meilleurs articles d'un écrivain passionné qui cherche constamment à franchir les bornes du discours convenu. Actualité de la littérature française, étrangère ou régionale, expositions, actualité musicale et cinématographique, sont les thèmes abordés dans ce second volet.

  • L'année 2012 a été marquée par une actualité internationale en pleine effervescence. Des vagues de protestation et de redéfinition politique ont ébranlé le monde arabe, de nouvelles puissances régionales émergent et les Indignés ont secoué toutes les places boursières occidentales. Ce recueil regroupe une soixantaine d'articles, qui couvrent l'actualité sur quatre continents. La contestation en Syrie et l'enlisement de la Grèce y tiennent une place importante. Une année d'événements ayant secoué le monde est retranscrite ici, posant les grandes lignes géopolitiques et économiques de ces prochaines années.

  • Ce livre de poche contient une première partie de mes propres expériences dans le domaine politique avec bien évidemment la grâce de Dieu. Destiné aux chrétiens qui désirent s'y engager pour assurer véritablement le bien être de leurs semblables, il contient également des conseils primordiaux pour eux comme disciples de Jésus,autrement dit sel de la terre et lumière du monde, deux rôles à jouer en toutes circonstances. Les tentations étant innombrables dans l'arène politique, le sel ne doit pas perdre sa saveur, pour devenir fade, donc inutilisable,et la lumière ne doit pas être cachée, mais briller pour chasser les ténèbres.C'est un engagement qui se manifeste tant en paroles qu'en actes (Luc 14:34-35;Col.14:6). Dieu n'interdit ni la politique, ni la richesse. Cependant une vigilance absolue est à observer à l'égard des deux car principales causes de perte de la foi des chrétiens. J'exhorte vivement ceux ayant choisi cette carrière à se couvrir de la panoplie de Dieu, seule condition pour l'exercer avec succès comme mission, afin de soulager la souffrance de leurs semblables. Que Dieu vous bénisse abondamment.

empty