Langue française

  • Le pouvoir de la bonté

    Dalaï-Lama

    • Archipel
    • 4 Février 2004

    La bonté doit être le fondement majeur de la philosophie et de l'action du bouddhiste. Toutes les religions n'ont-elles pas le même objectif, l'amour du prochain ? Avec ces enseignements, le Dalaï- Lama dévoile sa conception de la bonté. Ses dialogues avec des bouddhistes occidentaux donnent un aperçu vivant de son parcours et de ses conceptions.

  • Johnny forever

    Sam Bernett

    Hallyday ou le plus grand hold-up rock du siècle Le 14 mars 1960, avec son premier 45 tours, un gamin de seize ans fait irruption dans le monde de la chanson, accomplissant le plus grand hold-up musical de tous les temps. Un coup de génie, grâce auquel Hallyday deviendra le premier rocker français.
    Ayant su négocier le virage de toutes les tendances musicales, il est passé du rock et du blues au yéyé, puis de la soul music à la variété française. Ses styles musicaux lui ont permis de se transformer physiquement afin de rester en prise avec ses fans.
    Sam Bernett, ami de longue date du chanteur et comédien, raconte la star en sept chapitres, qui mettent en lumière autant de personnalités : l'amoureux, le sportif, le mystique, le rocker, le loubard, l'acteur et le parrain, et, bien sûr, l'idole. Une biographie thématique qui permet de mesurer la richesse de la carrière de Johnny.

    - la tournée d'adieu de Johnny Hallyday, intitulée M'arrêter là - Tour 66, de mai à septembre 2009, sera relayée par tous les médias :
    Saint-Etienne : 9 au 16/05 - Bruxelles : 19 au 23/05 + 29-30/09 - Paris : 29-31/05 au Stade de France - Sochaux Montbéliard : 3/06 - Metz : 6/06 - Lens : 9/06 - Le Havre : 12/06 - Nantes : 16-17/06 - Bordeaux : 20/06 Lyon : 24/06 - Grenoble : 1/07 - Genève : 4/07 - Béziers : 8/07 - Marseille : 11/07 - Monaco : 18-23/07 - le succès des biographies consacrées à Johnny, qui célèbre en 2009 ses 50 ans de carrière - une biographie autorisée, à laquelle Johnny a contribué - la notoriété de l'auteur, intime du chanteur et comédien - le CD joint au livre avec des extraits d'interviews de Johnny par Sam Bernett, sur vingt années. Le CD inclurait une chanson inédite interprétée par Johnny (sous réserve).

  • L'énigme de la souveraine décapitée.

    Victime ou coupable, celle qui fut reine d'Écosse a toujours clamé son innocence. Décapitée à 44 ans après des années d'emprisonnement imposées par sa cousine Elizabeth 1ère, elle devint martyre de la foi au lendemain de son exécution, le 8 février 1587. Sa fin héroïque l'a transformée en mythe.
    De la couronne de France abandonnée à la couronne d'Angleterre convoitée en passant par la couronne d'Écosse confisquée, l'histoire de Marie Stuart est celle d'une reine catholique déchue, emprisonnée et exécutée en terre étrangère. Son destin brasse aussi près d'un demi-siècle de confrontations dynastiques, de soulèvements nationalistes et de conflits religieux en Europe.
    À défaut d'avoir réellement régné, Marie est l'enjeu d'un triple duel opposant les catholiques aux protestants, les Stuart aux Tudor et les Anglais aux Espagnols... Reine à l'âge de 9 mois, veuve du roi Louis XII à 18 ans, elle regagne son pays après treize mois d'absence pour être ensuite accusée du meurtre de son mari Henri Darnley, d'adultère avec le comte Bothwell et d'idolâtrie par ses opposants protestants. Pour couronner le tout, après avoir franchi la frontière anglaise en catimini, la reine déchue d'Écosse est retenue prisonnière dans plusieurs châteaux puis jugée et accusée de trahison par celle qu'elle vénère et dont elle convoite la couronne.
    Femme de paradoxes et de contrastes, elle soulève les passions et les questions depuis quatre siècles. A-t-elle voulu attenter aux jours d'Elizabeth 1ère et favoriser un débarquement espagnol ? Aujourd'hui encore, le mystère perdure.
     

  • Frédéric Mistral (Mireille), Alphonse Daudet (Lettres de mon moulin), Paul Arène (Les haricots de Pitalugue), Henri Bosco (L'âne Culotte), Jean Giono (L'homme qui plantait des arbres), Marcel Pagnol (Le Château de ma mère)...
    Les grands auteurs qui ont chanté la Provence, ses sites et paysages se sont donné rendez-vous dans cet album rassemblant 10 contes et extraits de romans, illustré de quelques 60 dessins. L'odeur des pins et le bruit des cigales, les champs de vigne, les micocouliers, les palmiers et la lavande : tout un monde surgit au fil des pages.Le livre s'ouvre sur un hymne de 20 pages à la Provence, où mots de l'auteur et dessins à la plume s'entremêlent.

  • Installé dans un ancien théâtre en ruines, le clan du Passage règne sans partage sur le quartier et combat les chimères qui osent s'y risquer.
    Cléo, adolescente ombrageuse, voit ses certitudes basculer le jour où, sur le poignet de l'hybride qu'elle combat, elle découvre un tatouage étrangement familier. Hantée par de terribles visions, elle n'aura de cesse de retrouver son adversaire. Dans sa quête, elle devra affronter la haine, la trahison, mais surtout son propre désir pour le ténébreux Axel.

  • "Voilà une feuille de papier et des crayons : dessine ".
    Par ces seuls mots, simplement parce que vous vouliez avoir la paix, vous avez ouvert à votre enfant l'accès d'un monde de formes et de couleurs dont lui seul connaît la clef. Monde étrange, en vérité, ou se mêlent le réel et l'imaginaire, objets et paysages, animaux familiers ou animaux fantastiques, gestes quotidiens de la famille. Un langage déconcertant, mais qui révèle toute la richesse, toute la complexité du monde intérieur de l'enfant.
    Si malhabile soit-il, un dessin d'enfant amuse souvent, émeut toujours. Il exprime la joie de vivre, mais aussi les désirs, les craintes de son auteur. L'enfant s'y raconte tel qu'il se voit ; vous, son père, sa mère, ses proches y figurez tels qu'il vous voit. Ce langage chargé de sens et de symboles, il faut savoir le déchiffrer. Sujets, disposition, trait, couleurs : autant d'éléments qu'un regard expérimenté et attentif saura lire en les reliant à la vie de l'enfant.

  • " L'inconnu s'approche au pas de course. Il passe devant Layla en soufflant et jurant. Son visage est caché par un chapeau ridicule et une longue écharpe. Il se tient le bras. Une décharge de haine fait frémir Layla. Elle vient de voir passer la Mort. " Paris, un matin d'hiver. Layla accompagne son père marchand d'art à une exposition de lithographies. L'après-midi, il fait une conférence dans le lycée de sa fille. À la sortie, ils discutent quelques instants dans la cour, puis se séparent. Un coup de feu claque. L'homme s'effondre. Mort.
    Suite à ce drame, Layla disparaît. Ronan et Karl vont tout faire pour la retrouver, puis pour l'aider à surmonter la tragédie. Tous trois se lancent sur la piste de l'assassin et découvrent bientôt que le père de Layla n'était pas étranger au milieu de la drogue. L'a-t-on tué pour cette raison ? Qui était-il vraiment ?

    Après Karl, Layla met de nouveau en scène trois lycéens aux origines sociales contrastées, que tout devrait éloigner mais que rien ne séparera, pas même les terribles épreuves qu'ils auront à traverser.

  • L'île d'Orlandie, ravagée par la Mort Blanche, une épidémie qui décime mages, druides et êtres-fées, brûle dans les feux de la guerre civile : un Haut Roi usurpateur, Endrew, secondé par un vieux fantôme malveillant, Maerlar, conquiert tous les territoires des Marches un par un.
    Au coeur de l'île, les gouvernements des Franges féeriques organisent la résistance sous la direction de Muirenn, la reine-sorcière. Des traîtres à la botte de l'usurpateur minent cependant ses efforts. Furieux, Muirenn et ses alliés décident de contre-attaquer. Le conflit s'enlise, et une rumeur désastreuse venue du nord inquiète la reine-sorcière : le puissant Chêne-Monde, garant de la force vive de l'Orlandie, serait contaminé par la Mort Blanche. Loin de ces événements tragiques, Arline et les survivants de l'attaque du dragon cherchent par tous les moyens à s'échapper des souterrains de Pyral, où ils sont pris au piège. Mais le troll Ferhian a été enlevé par le dragon des brumes Edjer-Verian, qui nourrit de bien sombres projets à son endroit.

  • Gueule de loup

    Sarah Cohen-Scali

    Arthur est âgé de neuf ans. Ses parents sont divorcés ; il mène avec sa mère une vie aisée auprès d'un beau-père cardiologue. Son père, Jean, est un policier à la forte personnalité, au caractère entier, un « flic » à part mais respecté de ses collègues. Ses aventures fascinent son fils pour qui il est un véritable héros.
    Un soir, alors qu'il est seul chez lui, Arthur est enlevé... Commence alors une folle course contre la montre. Ayant confisqué à un dealer une drogue de substitution expérimentale, Jean en prend accidentellement. Il s'aperçoit qu'elle lui procure d'étranges visions qui l'orientent sur la piste de son fils. Le jeu est dangereux, car cette drogue peut être mortelle, mais Jean décide de continuer à en consommer pour tenter de sauver son fils... Sarah Cohen-Scali est née à Fès au Maroc en 1958. À 29 ans, après des études de philosophie et d'art dramatique, elle se consacre à l'écriture. Connue aussi sous le nom de Sarah K. (collection « Lampe de poche chez Grasset), elle est l'auteur de nombreux romans policiers, et contes pour enfants, dont La Puce, détective rusé (Casterman, 2006), Arthur Rimbaud, le voleur de feu (Hachette, 2007), Le Voleur de tendresse (Magnard, 2001) Connexions dangereuses (Flammarion, 2002) ou Mauvais Sangs (Flammarion, 2008). - un auteur connu pour sa finesse psychologique et son goût prononcé pour le roman policier pour les ados - une relation père-fils hors du commun - des caractères forts et attachants pour un roman au sujet prenant, qui tient l'ado en haleine jusqu'au dénouement

  • Celui qu'on appelait le " fou chantant " a écrit près de 1000 chansons.
    Nous les fredonnons encore, parfois " en oubliant le nom de l'auteur ". mais les mots et les notes du " swing troubadour " demeurent ineffaçables : ils ont donné à notre langue une nouvelle jeunesse ! sa gaieté éclate dans ces dix chansons illustrées, destinées aux enfants de tous âges.

  • « La nature est éternellement jeune, belle et généreuse. Elle possède le secret du bonheur, et nul n'a su le lui ravir. » George Sand « S'il y a un peu de paix en nous, il y a au moins un endroit où la paix vit sur la Terre. » Jean-Yves Leloup Ce livre présente 209 photos et autant de citations qui se répondent en un jeu d'échos. Qu'elles donnent à voir des enfants, des femmes ou des fleurs, les images viennent du monde entier, glanées au hasard des voyages de Michel Pascal et Djana. Quant aux citations en regard, elles sont issues de toutes les traditions spirituelles et littéraires. Le lecteur pourra se promener à loisir au fil des pages de ce recueil, pour y puiser chaque jour des moments de sérénité et d'émerveillement.

  • « Le hasard n'existe pas, il n'y a que des rendez-vous », disait Paul Eluard.
    Il n'y a pas eu de hasard dans la démarche de Claire Garate, qui a pris rendez-vous, avec cinquante écrivains, hommes et femmes. Elle les a d'abord pris en photo puis leur a demandé de commenter leur portrait, par écrit, en lui envoyant un texte manuscrit - car l'écriture, comme la photographie, est aussi un reflet de l''me. Leurs photos, accompagnées de leur commentaire manuscrit, sont reproduites dans ce livre.
    Parmi les auteurs qui se sont prêté au jeu, de Jean-Philippe Arrou-Vignod à Michel Tournier, citons Pierre Assouline, Tonino Benacquista, Alphonse Boudard, Cavanna, Michel Déon, Irène Frain, Nancy Huston, Philippe Labro, Marc Lambron, François N ourissier, Louis Nucéra, Patrick Reynal, Dominique Rolin, Annie Saumont...

  • Comment accroître son désir et le rendre fou d'amour ?
    302 suggestions, des plus sages aux plus épicées, pour ceux qui veulent apporter à leur vie amoureuse un dopant exponentiel.

  • On se retrouvera

    Madeleine Goldstein

    • Archipel
    • 11 Janvier 2006

    Trois mois de détention dans les geôles de Fresnes, trois jours de convoi de Drancy à Auschwitz dans le même wagon à bestiaux trois secondes pour s'étreindre et se promettre : " On se retrouvera...
    " Jacques et Madeleine Goldstein n'ont pas vingt-cinq ans, le 1er mai 1944, lorsqu'ils sont séparés sur la rampe de Birkenau. " Tu vois ces flammes ? T'as plus de mari ", lance une prisonnière à Madeleine. Un tel accueil ne lui laisse guère d'espoir. Piégés par la Gestapo pour faits de Résistance, les Goldstein sont coupables, aux yeux de l'Allemagne nazie, d'un délit plus inexpiable encore : celui d'être nés juifs.
    S'ils doivent un jour se retrouver, ce sera dans l'autre monde. Mais parce qu'ils s'aiment, et parce qu'une petite fille de quatre ans les attend à Lyon, cachée par une nourrice, Jacques et Madeleine vont tenir. Au nom de tous les autres, ils s'extrairont de la machine de mort et d'humiliation. Pour se retrouver, après douze mois en enfer. Broyés, mais vivants.
    Cette histoire, Jacques et Madeleine ont attendu soixante ans pour la raconter.
    C'est à Montmartre, sur un banc d'école, qu'ils s'étaient regardés pour la première fois. Voici le récit de la jeunesse, du combat, l'épreuve et des extraordinaires retrouvailles de deux " gamins de Paris " que rien ne destinait à défier l'innommable.

  • Les mensonges de l'aube

    Mc Bain Ed

    • Archipel
    • 12 Juillet 2006

    Mais où Annie a-t-elle bien pu partir

  • 1000 plats tout simples, faciles et gourmands...
    Cet ouvrage rassemble mille plats simples élaborés pour une cuisine savoureuse au quotidien. Entrées, poissons, viandes, volailles, légumes, oeufs, sauces et desserts déclinent tous les goûts et les saveurs de la cuisine d'aujourd'hui. On y trouve de nombreuses recettes originales ainsi qu'une centaine de variantes à réaliser à partir des plats de base, pour une cuisine plus inventive.
    Pour chaque plat, une présentation claire avec indication des durées de préparation et de cuisson, ainsi que des suggestions de légumes d'accompagnement.
    Pour toutes celles qui n'ont pas beaucoup de temps, mais veulent régaler famille, enfants et amis, un livre à conserver à portée de main.
    Une version augmentée des Bonnes recettes de Mauricette (2001).

  • Aux temps anciens, les fées peuplaient les îles de la mer. En ces temps-là, la mer était douce et l'on pouvait la boire comme l'eau des fontaines. Sous les vagues vivaient des créatures merveilleuses. Sur les lointains rivages où les marins bretons dirigeaient leurs vaisseaux, ils rencontraient parfois des géants redoutables.Si vous ne craignez ni sorcière ni diable, suivez la mer cruelle. Vous rencontrerez des damnés et leurs vaisseaux fantômes, des amoureux maudits, une princesse qui trinque avec les matelots, des rats qui tuent... « Le diable commande à la mer », disent les marins ; mais souvent le démon perd la partie et les flibustiers n'ont pas de place au paradis.

empty