Archipoche

  • Fils d'une louve et d'un chien de traîneau, Croc-Blanc grandit dans le Wild, le grand désert blanc. Il y apprend sa dure loi : manger ou être mangé. Sa rencontre avec les hommes, les dieux faiseurs de feu, sera décisive. Il se soumet d'abord à l'autorité de l'Indien Castor-Gris, et devient chien de traîneau. Mais un autre maître, Beauty Smith, sanguinaire et brutal, l'engage dans des combats sans merci et réveille en lui toute la sauvagerie du Wild.
    Du loup ou du chien, lequel de ses instincts finira par l'emporter ?

  • Les chefs-d'oeuvre de la littérature ont enfin une collection à leur mesure : la Bibliothèque du collectionneur, créée par Archipoche en 2011. Qui a dit que les livres élégants sont toujours trop chers ? Avec cette nouvelle collection, les chefs-d'oeuvre de la littérature mondiale se présentent dans une édition qu'apprécieront les bibliophiles. Format pratique, typographie lisible : le plaisir de collectionner les classiques à prix mini !

  • L'édition du centenaire d'Edmond Rostand.

    Paris, 1640. Le brave et turbulent Cyrano de Bergerac, bel esprit et fine lame, se croit aimé de Roxane, une précieuse « épouvantablement ravissante » à qui son rival de Guiche fait une cour assidue. En réalité, la jeune femme est éprise d'un cadet de sa compagnie, Christian de Neuvillette, à cause de sa beauté.
    Or Cyrano est affublé d'un nez proéminent qui lui fait honte... Magnanime, il décide d'aider le jeune homme à conquérir la belle en lui soufflant, sous son balcon, les mots qui gagneront son coeur... Jusqu'au jour où, comprenant que Roxane l'estime moins pour son charme que pour son esprit, Christian préfère se tuer au combat contre les Espagnols...
    /> Créée le 28 décembre 1897 au théâtre de la Porte-Saint-Martin, composée sur mesure pour le grand Coquelin, cette pièce baroque « à grands sentiments, à grands coups d'épée et à grandes tirades », tour à tour épique, tragique, romantique et élégiaque, rencontra un succès immédiat qui ne s'est, depuis, jamais démenti.

  • Le roman emblématique de Kafka Arrêté un matin « sans avoir rien fait de mal », accusé d'un forfait qu'il n'apprendra pas, Joseph K. multiplie les requêtes sans obtenir d'explication et ne parvient qu'à ruiner ses chances d'être acquitté. Publié en 1925, un an après la mort de Kafka, Le Procès n'a rien perdu de sa modernité. Telle « une toile tissée des fils de rêve les plus fins » (Hermann Hesse), une narration aux confins de l'absurde et une construction insolite rendent ce cauchemar rebelle à toute nomenclature.
    Le célèbre roman de l'écrivain praguois à redécouvrir dans une nouvelle traduction.

  • « Dans leur vision, des formes sortent de la plaine, qui est faite de boue et d'eau, et se cramponnent à la surface du sol, aveuglées et écrasées de fange, comme des naufragés monstrueux. Et il leur semble que ce sont des soldats... Mais les trente millions d'esclaves jetés les uns sur les autres par le crime et l'erreur, dans la guerre de la boue, lèvent leurs faces humaines où germe enfin une volonté. L'avenir est dans les mains des esclaves, et on voit bien que le vieux monde sera changé par l'alliance que bâtiront un jour entre eux ceux dont le nombre et la misère sont infinis. »

  • Un classique à redécouvrir à l'occasion de la sortie du film, Rémi sans famille (12 décembre) Rémi est élevé par une brave nourrice, la mère Barberin. Son nouveau maître, le musicien ambulant Vitalis, emmène l'enfant sur les routes de France, avec un singe et trois chiens savants. À peine l'orphelin s'est-il attaché à cette petite troupe, la mort vient tout démolir. Il trouve un nouveau foyer auprès de la petite Lise et de ses parents. Mais le destin s'acharne et Rémi, livré à l'errance, se retrouve exploité dans une mine de charbon où les enfants se tuent aux tâches les plus dangereuses...
    Publié en 1878, Sans famille s'inscrit dans un puissant courant réformateur, aux côtés de L'Enfant de Jules Vallès, du Petit Chose d'Alphonse Daudet ou de Poil de Carotte de Jules Renard, qui ont marqué des générations de jeunes lecteurs.
    Le roman culte d'Hector Malot, adapté de nombreuses fois à la télé au cinéma, à redécouvrir pour les 140 ans de sa première parution.

  • Les chefs-d'oeuvre de la littérature ont enfin une collection à leur mesure : la Bibliothèque du collectionneur, créée par Archipoche en 2011. Qui a dit que les livres élégants sont toujours trop chers ? Avec cette nouvelle collection, les chefs-d'oeuvre de la littérature mondiale se présentent dans une édition qu'apprécieront les bibliophiles. Format pratique, typographie lisible : le plaisir de collectionner les classiques à prix mini !

  • Les chefs-d'oeuvre de la littérature ont enfin une collection à leur mesure : la Bibliothèque du collectionneur, créée par Archipoche en 2011. Qui a dit que les livres élégants sont toujours trop chers ? Avec cette nouvelle collection, les chefs-d'oeuvre de la littérature mondiale se présentent dans une édition qu'apprécieront les bibliophiles. Format pratique, typographie lisible : le plaisir de collectionner les classiques à prix mini !

  • Les chefs-d'oeuvre de la littérature ont enfin une collection à leur mesure : la Bibliothèque du collectionneur, créée par Archipoche en 2011. Qui a dit que les livres élégants sont toujours trop chers ? Avec cette nouvelle collection, les chefs-d'oeuvre de la littérature mondiale se présentent dans une édition qu'apprécieront les bibliophiles. Format pratique, typographie lisible : le plaisir de collectionner les classiques à prix mini !

  • Quatre classiques de l'enfance réunis en un volume illustré en couleurs.

    La jeune Alice s'ennuie à ne rien faire, auprès d'une soeur qui lit des livres sans images. Quand surgit un lapin vêtu d'une redingote et de gants blancs, la curiosité la pousse à le suivre au fond de son terrier. Après une chute interminable, une clé d'or lui donne accès à un corridor trop étroit, hélas, pour continuer sa filature. Elle se hasarde alors à goûter au flacon qui porte l'étiquette « BOIS-MOI ». Un poison ?...
    C'est pour l'une des filles du doyen de Christ Church que Lewis Carroll imagina, lors d'une promenade en barque, l'étrange aventure d'Alice au pays des merveilles (1862). D'autres péripéties attendent la petite Dorothy dans Le Magicien d'Oz (1900), de Lyman Frank Baum : sa maison a été enlevée par une tornade et transportée dans les airs jusque dans un pays extraordinaire, qu'elle explore en compagnie d'un épouvantail, d'un bûcheron en fer-blanc et d'un lion poltron... Quant à Wendy et ses frères, ils iront de surprise en surprise sur l'île peuplée d'Indiens et de corsaires où Peter Pan et la fée Clochette les emmènent une nuit de 1911, en les enlevant à leurs parents...
    A l'inverse, Meg, Beth, Amy et Jo, les quatre filles du Dr March, nées en 1868 de l'imagination de Louisa May Alcott, évoluent dans un monde aussi réel que le nôtre. Elles n'en ont pas moins passionné des générations de lectrices et connu, elles aussi, la consécration cinématographique.

  • Le meilleur des aventures du gentleman cambrioleur.

    Frac et monocle, haut-de-forme et canne à pommeau, fleur à la boutonnière et revolver en poche : depuis son apparition en juillet 1905, la silhouette d'Arsène Lupin a effrayé et diverti des générations de lecteurs.

    Dandy et bagarreur, scélérat et charmeur, ce gentleman est avant tout un artiste, qui ne peut commettre ses forfaits sans élégance. Car Lupin ne vole pas, il s'amuse à voler. Au besoin, il restitue. Chevaleresque et délicat, il est si séduisant que la morale elle-même a l'air de son côté. C'est bien simple : Lupin excelle en tout et sait même, au besoin, changer d'identité pour résoudre les énigmes les plus embrouillées.

    En trente ans d'existence, il sévit dans plus d'une vingtaine de romans et de recueils, tous nés de l'imagination d'un seul homme : Maurice Leblanc (1864-1941). C'est pour répondre à une commande du mensuel Je sais tout que cet écrivain touche-à-tout inventa un personnage sur le modèle de Raffles, créé par le beau-frère de Conan Doyle. Début d'une longue saga, dont Arsène Lupin contre Herlock Sholmès (1908), 813 (1910) et Le Bouchon de cristal (1912) seront trois des sommets.

    Lupin reviendra après-guerre dans L'Île aux trente cercueils (1919). On l'y découvre plus sombre, mais aussi plus patriote, confronté à des adversaires terrifiants. L'intrigue policière voisine alors avec l'horreur et l'épouvante... Il s'illustre une dernière fois, à la veille de la Seconde Guerre mondiale, dans Les Milliards d'Arsène Lupin (1939). L'année suivante, l'invasion allemande contraint Leblanc à quitter sa maison d'Étretat, où il avait rédigé la plus grande partie de son oeuvre et situé son roman le plus célèbre : L'Aiguille creuse (1909). Le théâtre, le cinéma et la télévision s'empresseront de lui redonner vie.

  • Les plus célèbres romans de H. G. Wells pour la première fois réunis en un album relié Contient :
    - La Machine à explorer le temps (1895) - L'Île du docteur Moreau (1896) - L'Homme invisible (1897) - Une histoire des temps à venir (1897) - La Guerre des mondes (1898) - Les Premiers Hommes dans la Lune (1901) - Miss Waters (1902) - Au temps de la comète (1906) - La Guerre dans les airs (1908) Depuis 2014, regroupées en un volume relié, paraissent les chefs-d'oeuvre d'auteurs de premier plan à prix accessible. Ces recueils, à offrir ou à s'offrir, ont leur place dans toutes les bibliothèques.

  • Les plus célèbres romans de Gaston Leroux pour la première fois réunis en un volume relié Contient :
    - Le Mystère de la chambre jaune (1908) - Le Parfum de la dame en noir (1909) - Le Fantôme de l'Opéra (1910) - Un homme dans la nuit (1911) - La Poupée sanglante (1924) - La Machine à assassiner (1924) Depuis 2014, regroupés en un volume relié, paraissent les chefs-d'oeuvre d'auteurs de premier plan à prix accessible. Ces recueils, à offrir ou à s'offrir, ont leur place dans toutes les bibliothèques.

  • Les chefs-d'oeuvre de la littérature ont enfin une collection à leur mesure : la Bibliothèque du collectionneur, créée par Archipoche en 2011. Qui a dit que les livres élégants sont toujours trop chers ? Avec cette nouvelle collection, les chefs-d'oeuvre de la littérature mondiale se présentent dans une édition qu'apprécieront les bibliophiles. Format pratique, typographie lisible : le plaisir de collectionner les classiques à prix mini !

  • "Je suis revenu de mon absence de deux semaines. Les nôtres étaient depuis trois jours à Roulettenbourg. Je pensais qu'ils m'attendaient avec Dieu sait quelle impatience, mais je me trompais. Le général me regarda d'un air très indépendant, me parla avec hauteur et me renvoya à sa soeur. Il était clair qu'ils avaient gagné quelque part de l'argent. Il me semblait même que le général avait un peu honte de me regarder."

  • L'édition du centenaire d'Apollinaire Les premiers lecteurs d'Alcools (1913), qui faillit s'intituler Eau-de-vie, furent déconcertés par l'enivrante variété, la liberté et les facettes discordantes de ce recueil exempt de ponctuation, contemporain de l'invention du cubisme et qui s'achève par cette supplication : « Hommes de l'avenir souvenez-vous de moi. » Vers libres ou quatrains réguliers, longues ballades et brèves complaintes, érudition et trivialité, fantaisie et gravité, vieilles légendes et modernisme s'y entrechoquent dans un chaos simultanéiste. En témoignent surtout « Zone », « Cortège » et « Vendémiaire », qui signent l'entrée de la poésie dans le siècle des villes et des machines. Alcools n'en est pas moins dominé par une intense mélancolie, que traduisent les vers célèbres du « Pont Mirabeau », de « La Chanson du mal-aimé » ou encore de « À la Santé ». Deux brefs recueils complètent ce volume : Le Bestiaire, ou Cortège d'Orphée (1911) et Vitam impendere amori (1917), qui peut se traduire par « consacrer sa vie à l'amour ».

empty