Milan

  • Une nouvelle édition de Mes premiers poètes, illustrée par Charlotte Gastaut. Mes premiers poètes, un indispensable proposant une large sélection de la poésie française, de nos jours au Moyen Âge.

    Mes premiers poètes se compose d'une riche sélection d'oeuvres poétiques françaises, classiques ou méconnues. Cet ensemble, classé chronologiquement du xx e siècle au Moyen Âge, propose un panorama des plus grands noms de la poésie et constitue la parfaite première anthologie pour les adolescents. Sont présents des auteurs faisant partie de notre patrimoine culturel collectif (Prévert, Rimbaud...), mais aussi les grands courants incontournables (classicisme, romantisme...).

    L'originalité de ce recueil prend ici deux formes : la première dans le choix des oeuvres, parmi lesquelles des textes parfois peu connus des lecteurs, ainsi que des chansons ; la seconde dans une chronologie permettant d'aller des poésies les plus simples aux plus ardues. Un indispensable !

  • Dorothy et son petit chien, Toto, vivent au Kansas avec l'oncle et la tante de la fillette. Lors d'une violente tornade, Dorothy et Toto sont emportés : leur maison atterrit brusquement au pays d'Oz, écrasant la méchante sorcière de l'Est. Dorothy en profite pour chausser les souliers d'argent de la sorcière, encore intacts. La route sera longue pour rentrer chez elle ! La gentille sorcière du Nord lui conseille de demander de l'aide au puissant magicien d'Oz, qui veille sur la cité d'Émeraude.

    Sur la route de briques jaunes qui mène à la cité du magicien, Dorothée rencontre un épouvantail qui aimerait avoir un cerveau, un bûcheron de fer- blanc qui voudrait un coeur, et un lion qui désirerait du courage. Ils décident de se rendre tous les quatre auprès du magicien pour obtenir ce qui leur manque.
    Le magicien d'Oz, prenant l'apparence d'une tête sans corps, d'une ravissante femme, d'un monstre affreux ou d'une boule de feu, accepte de réaliser les souhaits des compagnons de route à condition qu'ils tuent la méchante sorcière de l'Ouest.
    Une fois la sorcière éliminée, le magicien d'Oz jette de la poudre aux yeux à l'épouvantail, au bûcheron et au lion, mais il ne parvient pas à ramener Dorothy chez elle. Il n'est en fait qu'un illusionniste. Un simple ventriloque ! La gentille sorcière du Sud révélera à Dorothy le pouvoir de ses souliers d'argent :
    Eux seuls lui feront regagner le Kansas...

  • Ce conte initiatique raconte le voyage enchanteur de Zadim pour retrouver sept fleurs magiques.

    Pour sauver son père, qui n'arrive plus à dormir, Zadim doit trouver sept fleurs afin de conjurer le sort. Il part donc sur son tapis volant affronter monstres, tempêtes, mer déchaînée... Aidé de Sofiki, une fleur à trois têtes, Zadim rentre au palais avec les sept fleurs et peut délivrer son père du maléfice.

  • Mona et Lisa, les sorcières du collège, auraient-elles perdu leurs pouvoirs ? Le mauvais sort, en tout cas, s'acharne.
    Mona a été enlevée, mais la police croit à une fugue et ne fait rien. Quant aux dons de voyance de Lisa, ils semblent envolés. Bref, tout va mal...

  • On retrouve les personnages installés dans le premier tome des Sorcières du collège. Mona et Lisa sont encore plus inséparables que jamais ; Lisa a toujours le même don de voyance, Mona toujours le même pouvoir de déplacer les objets à distance ; et elles aiment toujours autant Freddy et Jérémy, leurs petits amis respectifs.
    Dans ce deuxième épisode, on fait mieux connaissance avec Boris, le père de Mona, mystérieusement disparu depuis sa naissance. Il a collaboré durant des années à un programme de recherche ultrasecret lié, on l'imagine, aux pouvoirs de télékinésie qu'il a transmis à Mona.
    Il souhaite désormais retrouver une vie normale : il s'échappe donc de la base où il est détenu. Mais il en sait trop, et les militaires partent à sa recherche.
    Grâce à ses pouvoirs de voyance, Lisa « voit » tout cela. Les deux jeunes filles partent sur la trace de Boris, aidées bien évidemment par leurs amoureux.

empty