Langue française

  • L'usage de la langue par les journalistes est régulièrement critiqué. Que les reproches à cet égard soient fondés ou non, de nombreux facteurs peuvent expliquer l'état du français dans les productions journalistiques. L'ouvrage offre une analyse approfondie de ces facteurs, en se focalisant sur cinq sites d'information belges francophones (DH.be, La Libre.be, Le Soir.be, RTBF Info et RTL Info). La question est envisagée à partir d'un angle particulier : les représentations et les discours de journalistes et de rédacteurs en chef, rencontrés lors d'entretiens.
    La première partie de ce livre étudie la manière dont les acteurs de la presse en ligne considèrent, d'une part, la langue qu'ils pratiquent et, d'autre part, celle qu'ils souhaitent idéalement proposer à leur public. S'intéressant au quotidien des journalistes, la seconde partie interroge la place du travail de la langue dans le processus de production de l'information en ligne.
    Cette recherche montre que la langue des sites d'information est régulée par des représentations sociales, des enjeux journalistiques et linguistiques, des contraintes et des pratiques professionnelles. Elle permet de comprendre les logiques plurielles et souvent opposées qui façonnent l'usage de la langue par les journalistes web.

  • Cet ouvrage défriche une communication européenne émergente et incertaine : la communication transfrontalière. Celle-ci est abordée au prisme des eurorégions, entités qui s'institutionnalisent dans le paysage européen depuis le milieu des années 2000.
    Où se situe la formation discursive eurorégionale par rapport à d'autres discours de la construction européenne ? Comment les eurorégions préfigurent-elles une organisation européenne qui bouscule nos représentations ancrées dans les États ?
    Quels procédés communicationnels installent les configurations transfrontalières dans les esprits ? Pour répondre à ces questions, divers types de discours produits en plusieurs langues ont été recueillis sur le web, principal vecteur de visibilité des eurorégions. L'ouvrage articule une analyse du discours à orientation linguistique et une analyse sémiotique appliquée aux médias. Les scénarios discursifs et sémiotiques sont systématiquement confrontés pour mettre en évidence leur (dés)alignement et, par-là, les invariants et les tensions de la communication transfrontalière.
    Tandis qu'elle n'hésite pas à mobiliser des interdiscours et des imaginaires contradictoires, la communication transfrontalière érige les eurorégions en modèles d'une nouvelle Europe. La démarche mobilise l'histoire de la construction européenne, incontournable pour comprendre l'éclosion de la communication transfrontalière, et les sciences du langage, indispensables à l'appréhension d'un discours multilingue en ligne.

empty