Rocher

  • 1538. La cour du roi François Ier est fastueuse. Un mouvement magnifique venu d'Italie, la Renaissance, exalte la beauté dans les arts. Architecture, peinture, sculpture : François est un esthète, un roi bâtisseur. Mais ses décisions politiques sont souvent influencées par sa redoutable et ambitieuse maîtresse, Anne de Pisseleu, duchesse d'Etampes. Arrivée de son Italie natale, la petite duchessina, Catherine de Médicis, a épousé Henri, duc d'Orléans, deuxième fils de François Ier mais la mort prématurée du dauphin la propulse au rang de dauphine.
    La voici, contre toute attente, appelée à devenir reine de France. Catherine est intelligente, discrète et cultivée. Elle ne tarde pas à conquérir le c?ur de son beau-père avec qui elle partage l'amour des arts. Cette affection l'aide à vivre une situation douloureuse, car à peine arrivée dans son pays d'adoption, la jeune Florentine découvre que son époux est fou amoureux d'une femme de vingt ans son aînée, Diane de Poitiers, que hait la duchesse d'Etampes.
    Leur conflit a des conséquences politiques considérables. Les joutes de l'alcôve se répercutent dans les chancelleries. Aidée d'Oriane de Vaudricourt qu'elle sauve de l'enfermement au couvent, Catherine va s'adapter à cette cour hostile où règnent des clans, sur fond de guerres de religion. Incapable de donner un héritier à la France pendant plusieurs années, la dauphine doit lutter pour se maintenir à une place qui lui est disputée.
    Souvent en proie au désespoir, jamais au renoncement, sa ténacité, son sens politique, sa patience et son sang-froid l'aideront à surmonter tous les obstacles qui se dressent. Une femme sensible, aimante, pertinente et attachante , installée dans une époque flamboyante qu'elle marquera de son sceau. Une histoire, un destin. Un roman.

  • 1945.
    Yukiko rentre à Tokyo, dans un japon dévasté, après plusieurs années passées en Indochine, comme secrétaire pour le ministère des Forêts. Elle espère y refaire sa vie avec Tomioka, employé du ministère avec qui elle a vécu une passion torride. Mais Tomioka, qui a retrouvé sa femme et ses enfants, n'est plus le même homme : malgré ses promesses, il n'a rien à offrir à Yukiko qu'une relation épisodique où la nostalgie a remplacé la passion d'autrefois.
    Ce superbe roman psychologique, qui dissèque avec lucidité et sensibilité la dissolution d'une passion amoureuse et le combat d'une femme pour survivre, face à l'égoïsme et à la lâcheté des hommes, est un texte majeur de la littérature féminine japonaise du XXe siècle.

  • Le texte s'articule autour de trois femmes d'exception : Alexandra Fedorovna, la dernière tsarine, Inès Armand, l 'égérie française de Lénine, et CatherineL., une célèbre espionne. Grâce à leurs histoires d'amour, nous parcourons les chemins sinueux de la civilisation russe, du Transsibérien à la Volga, de l'Anneau d'or aux monastères de la vieille Russie, de Dostoïevski à Boulgakov,
    de Nicolas II à nos jours.
    Le Roman de la Russie insolite est aussi un livre de révélations car Vladimir Fédorovski a pu consulter des archives jusque-là inaccessibles et recueillir des témoignages totalement inédits sur le passé comme sur la période actuelle.

  • Quatrième de couverture Constituant le nord de l'archipel du Japon, Hokkaïdo est une région inhospitalière de montagnes rudes et de mer grise. À dix-huit ans, Kasumi est montée dans un bus et a fui la maison familiale pour tenter sa chance à Tokyo, sans jamais revoir ses parents. Après quinze ans d'absence, elle revient pour quelques jours dans sa région natale, sur l'invitation d'un couple d'amis, les Ishiyama, accompagnée de son mari et de ses deux filles. Mais un beau matin, la petite Yuka, cinq ans, disparaît sans laisser de traces.
    Toutes les recherches resteront vaines. La fillette a-t-elle fugué, comme sa mère des années plus tôt ? A-t-elle été victime d'un accident ou d'un crime odieuxoe Mais lequel des parents ou des voisins aurait pu commettre un tel acteoe Kasumi est rongée parla culpabilité, car ce séjour n'était en réalité qu'un prétexte pour voir Yohei Ishiyama, l'ami du couple, qui est aussi son amant.

    Alors commence pour Kasumi une lente dérive, une enquête désespérée à la recherche de sa fille disparue, au cours de laquelle elle recevra l'aide inattendue d'Utsumi, un ancien inspecteur de police condamné par un cancer de l'estomac. Ces deux personnages, comme arrachés à la vie par leur tragédie respective, vont s'enfoncer comme des fantômes dans les matins brumeux de Hokkaïdo...

  • Les derniers jours du XIXe siècle.
    Aura Institoris, une jeune fille au caractère bien trempé, a grandi dans le labyrinthe de couloirs obscurs du château de ses ancêtres, bâti sur un récif de la Baltique. Lorsque son père, l'alchimiste Nestor Nepomuk Institoris, est assassiné sur l'ordre de son plus terrible rival Lysander, Aura se trouve entraînée malgré elle au coeur d'un conflit entre initiés dont les racines remontent jusqu'au Moyen Age.
    Aux côtés de son frère adoptif, le sombre Christopher, la jeune fille décide de relever le défi et d'affronter le meurtrier de son père qui fomente ses plans dans les catacombes situées sous le palais de la Hofburg à Vienne. S'initiant à son tour aux terribles secrets de l'alchimie, elle va braver les intrigues et les dangers, croiser l'amour en la personne du mystérieux Gillian, le tueur hermaphrodite, et partir sur la piste du plus grand mystère de l'humanité : l'immortalité...

  • "je ne veux pas mourir sans avoir fait l'amour et la résistance" : voilà ce qui obsède le jeune jacques au moment où la seconde guerre mondiale éclate.
    tandis que son frère aîné et son père s'enrôlent dans les maquis communistes, l'adolescent se débat entre un passé douloureux, un présent décevant et un futur incertain. lui, le petit juif, "le rouquin" veut sa part de bonheur... dans ce texte, jacques lanzmann redevient l'enfant qu'il fut, le jacquiot, le domestique de ferme, loué, éloigné des siens... s'il ne cache pas les multiples raisons de ses souffrances, il n'en tire aucune gloire particulière; au contraire, tout au long de ce récit picaresque, le narrateur trouve en lui le moyen de marquer ses péripéties du sceau de l'énergie vitale.

  • La porte doree

    Pahor B

    Igor Sevken, le protagoniste de La Porte dorée, est un écrivain slovène de soixante-cinq ans qui a connu, durant la Seconde Guerre mondiale, les camps d'extermination du régime nazi.
    Depuis, dans ses écrits, il témoigne pour ceux qui n'en sont pas revenus de " leur fin injuste ". Quand il reçoit la première lettre de Lucie Huet, il est en train de rédiger un essai sur le traitement narratif de la guerre dans la littérature. Une correspondance s'engage entre l'homme mûr et la jeune femme de trente ans. Lucie fait parfois allusion, dans ses lettres, à une expérience douloureuse, indicible, qui l'a marquée à jamais.
    A l'occasion d'un séjour à Paris, Igor et Lucie se rencontrent. Ils marchent dans la ville et parlent longuement : quels maux est-il possible de comparer aux camps d'extermination ? Bientôt, ils deviendront amants et Lucie se confiera : fillette, elle a été victime de la passion incestueuse de son père, " autre forme du mal absolu ". Le thème qu'aborde ce roman est grave : le " mal absolu " que subit un individu dans sa vie personnelle est-il comparable au " mal absolu " historique que subit un peuple ? C'est également une magnifique rencontre amoureuse puisque, comme le dit Igor Sevken, seul l'amour, cette harmonie parfaite des esprits et des corps, permet de ne jamais s'écarter trop du chemin des hommes.
    A ce titre, La Porte dorée, tout de dialogues et de promenades, est un des grands romans d'amour de ce début de siècle, un amour entre deux adultes responsables, sensibles et conscients des ravages que le temps, qu'il soit historique ou individuel, exerce sur chacun de nous.

  • Money

    Sulitzer P L

    Au début des années 1980, Paul-Loup SULITZER invente le western financier en publiant MONEY, CASH !, FORTUNE. une trilogie époustouflante. autant de bestsellers vendus à plusieurs millions d'exemplaires, traduits dans une quinzaine de pays. adaptés au cinéma. Ces romans deviennent des manuels de vie pour des millions de jeunes en quête de valeurs positives. Ils désacralisent le monde des finances et rendent l'économie accessible au plus grand nombre.
    Franz Cimballi, héritier d'une énorme fortune, a été dépouillé de tous ses biens et expédié à l'autre bout du monde dans le dénuement le plus total. Il va, avec une fulgurante énergie, tenter de reconstruire un empire et d'abattre l'un après l'autre tous ses ennemis, ceux qui ont trahi son père. Du Kilimandjaro à la mer de Chine, de Londres au Chili, des Bahamas à la vallée de la Mort, dans le monde secret de la finance, à côté des parrains de la Mafia ou croisant la route des émirs, la formidable aventure de Franz Cimballi nous est contée avec un réalisme hallucinant qui laisse le lecteur étourdi, bouleversé, fasciné...
    Money est le roman du monde d'aujourd'hui : celui des " grands " qui, dans l'ombre, tirent les ficelles. C'est le roman vrai de la puissance. Mais c'est aussi l'histoire d'une impossible revanche, et celle d'un amour fou.

  • Au coeur du Moyen Âge, la Bretagne est envahie par les Anglais. La duchesse Constance prénomme son fils Arthur pour qu'il délivre son pays de l'Occupant, comme jadis le roi Arthur de la légende.
    Jeune encore, le nouveau duc entreprend de combattre des ennemis beaucoup plus puissants que lui : Richard Coeur de Lion et Jean sans Terre, appuyés par leur mère Aliénor d'Aquitaine. Comme il ne peut lutter seul, il finit par s'allier au roi de France Philippe Auguste.
    Tractations secrètes, intrigues, trahisons auxquelles se trouvent mêlées des jeunes femmes de l'entourage d'Arthur entretiennent un suspense dans lequel la sensualité le dispute au pathétique.

  • Il s'appelle Osmane, il est somalien.
    Il a fui le Mogadiscio en flammes. Dans son errance, il s'arrête dans un village perdu de Somalie. Très vite, il partage la vie des villageois. Très vite, il devient instituteur. Très vite, il est approché par les pirates. " L'intellectuel local " a désormais une nouvelle profession : interprète. Moi, Osmane, pirate somalien, c'est l'histoire d'un homme qui a croisé la route de pirates. Quel tragique destin l'a-t-il conduit de Mogadiscio jusqu'à Garaacad, où il partage le quotidien des hommes de la côte ? Pourquoi a-t-il été pris dans cet engrenage ? Jusqu'où va-t-il les suivre ? Plus largement, pourquoi ces modestes pêcheurs sont-ils aujourd'hui des bandits qui défient les flottes des plus grandes puissances ? Dans ce court roman pour le moins étourdissant, Laurent Mérer nous plonge au coeur de la piraterie, un phénomène d'actualité qui prend de plus en plus d'ampleur dans nos sociétés.
    Laissant là le roman, l'auteur retrace dans un bref essai un tableau de la piraterie et sa réalité contemporaine. Un ouvrage original où la fiction la plus romanesque est suivie d'une analyse claire et rigoureuse de la situation.

  • Alex faber est reporter pour un grand journal d'un pays d'amérique latine où règne, entre autres maux irréparables, la corruption galopante.
    Dans sa jeunesse, il a adhéré activement à un mouvement fascisant, ce que ne manquent pas de lui rappeler ceux qui l'ont connu tête rasée en chemise noire. cet arriviste comme il y en a tant, ce célibataire qui a quelques maîtresses et quelques copains travelos, essaie de tirer son épingle du jeu jusqu'au jour où il se laisse acheter par un parti politique d'extrême droite visant à établir un ordre nouveau sans reculer devant les pires moyens.
    Peu à peu, alex faber voit certains de ses proches tomber comme des quilles ; il n'en poursuit pas moins son petit jeu, consistant pour l'essentiel à désinformer au profit du parti qui le soudoie. quand le candidat de ce parti arrive à la présidence, la machine s'emballe et alex perd vite le contrôle de la situation. réussira-t-il à sauver sa peau et celle de ceux qu'il aime ?

  • Avocat juif originaire d'une petite ville de haute Silésie, Walter Redlich débarque en 1938 au Kenya, fuyant l'Allemagne nazie où il ne pouvait plus exercer son métier depuis plusieurs années.
    Walter parvient à trouver du travail dans une ferme isolée et réussit à faire venir sa famille : sa femme Jettel et sa fille Regina, âgée de six ans. Ensemble, pense-t-il, ils pourront commencer une nouvelle vie, loin de la tourmente de l'Histoire. Mais la vie à la ferme est dure et Jettel, issue de la bourgeoisie provinciale, ne parvient pas à se faire ce pays. Le couple Redlich traverse des crises, encore aggravées par la suspicion dans laquelle sont tenus les juifs par les autres Européens.
    Seule Regina semble trouver le bonheur dans cette Afrique de rêve, se faisant un grand ami en la personne de Owuor, le boy jaluo de la famille, qui va lui faire découvrir les beautés et la langue de son pays... A travers les yeux émerveillés d'une enfant, c'est toute l'Afrique riche, odorante, foisonnante qui se dévoile au lecteur.

  • Janvier-mars 2008, dans le XXe arrondissement à Paris. Malik Diagourag, alias El Magnifico, a 24 ans, vient de sortir de prison et squatte l'appartement de son frère, footballeur au Paris-Saint-Germain, en déplacement professionnel aux États-Unis. Depuis sa cellule, où il a passé trois ans pour braquage, Malik a entrepris de raconter son existence de malfrat sous forme d'un manuscrit, et il espère maintenant trouver un éditeur qui accepterait de le publier.
    Il fait la connaissance des habitants du quartier : Anthony Duval, 38 ans, musicien prometteur qui cherche un producteur pour son premier album ; Johann Menon, dit Bonheur, 23 ans, qui survit de petits boulots dans un supermarché, tout en rêvant de se présenter aux élections municipales de ce printemps 2008, et qui s'est lié d'amitié avec un billet de 5 euros ( !) ; le frère de Bonheur, Maxime Menon dit Maxou, qui vit avec Christine Socol dite Anastacia. Ces deux ambitieux-là ont décidé d'arrêter de travailler pour s'entraîner et prendre des cours de danse afin de gagner le premier prix d'une émission de téléréalité.
    Ils sont nombreux à s'inviter ainsi dans la vie de Malik et, avec eux, drogue, sexe, politique et violence. les destins se croisent, les couples se font et se défont. L'espérance n'habite pas dans le coin, et les plaisanteries du destin peuvent prendre un cours tragique.
    Écrit dans un style très nerveux, âpre mais empreint d'émotion et de tendresse, ce roman met en scène la distance entre le rêve de réussite et de notoriété, qui habite aujourd'hui toute une génération, et la réalité d'un quotidien qui ne peut pas se partager.

  • Le Roi de Rome est un navire de plaisance. Né au son des années folles, il a mené une existence légère dans le bassin d'Arcachon jusqu'à l'occupation. Là, il change de propriétaire et transporte des marchandises de contrebande pour les nazis. Le Roi de Rome a une âme, c'est lui qui retrace son histoire dans le prologue, lui encore qui n'aimant pas son nouveau propriétaire le précipite à la mer un jour de tempête.
    A la libération, un Français des îles l'achète. C'est une sorte de bandit prodigue qui succombe aux charmes d'une belle rousse. Ils sillonnent l'Atlantique de Fort de France à la Jamaïque et la Nouvelle Orléans, de Key West, à Cuba, de Saint Domingue à Bordeaux... avec des chargements dignes d'un inventaire de Prévert. Mais à trop traficoter, les choses tournent mal : l'arnaqueur et sa douce se font tuer. Le Roi de Rome finit dans un hangar non loin du Cap Ferret, avec dans ses soutes deux cadavres.
    Printemps 2006, le navire suscite les appétits de Yannick, un ancien marin, colosse marginal vivant d'expédients et sujet à des crises de grande violence au cours desquelles il roue sa "régulière", Charlotte, une grosse fille un peu paumée, orpheline et un rien maso. Seulement Yannick n'a pas un rond : pas moyen d'acheter le Roi de Rome par les voies légales. Il imagine alors un tortueux stratagème auquel il associe Guillaume, un ex-aventurier qui se languit dans une librairie minable, marié à Devi, belle indienne ramenée de Pondicherry. Lui non plus n'a pas le sou. Les deux compères imaginent (avec Matthieu, jeune peintre en secret amoureux de Devi) de solliciter Ouenkie, un drôle de type ni malin ni entreprenant, et dont la principale activité est de profiter du fric de sa richissime tante. Ce rachat imaginé par Yannick en vue de transformer le Roi de Rome en casino flottant suscite les pires craintes de fiasco chez Charlotte et Devi qui se liguent pour torpiller le projet.
    Tout cela se terminera très mal, et de péripéties en rebondissements (tabassage, assassinat, coucheries extra conjugales, rançon, vol et bain de sang), on verra Guillaume repartir à l'aventure, Devi et Matthieu se mettre ensemble. Quant au Roi de Rome...

    Cette comédie policière, épicée d'une bonne dose d'érotisme et lardée de passages bien sanglants, n'est pas sans rappeler l'ambiance et le ton des San Antonio. On est très vite conquis par la vivacité de l'écriture, le style piquant, l'originalité des métaphores, et surtout par une magnifique galerie de pittoresques loosers, confits dans leurs échecs, leurs regrets, et qui espèrent retrouver quelque lustre.

  • Entre 1979 et 1982, dans l'Espagne post-franquiste, trois soeurs, Maria, Carlota et Paloma, entrent dans la vie adulte après le décès de leur père. L'existence continue en compagnie de la mère, dans la grande maison de famille. Roman à trois voix sur le destin et ses ramifications, Le Temps des femmes parle de l'intimité et du secret, des incompréhensions et des conflits inévitables dans le cercle familial. Maria, Carlota et Paloma expérimentent les joies et les déboires qui accompagnent le chemin de la maturité, jusqu'à découvrir que chacune d'entre elles est devenue un mystère complet pour les deux autres. Seul le lecteur, qui assiste depuis sa position privilégiée au récit de chacune des trois soeurs, disposera finalement d'une vision pleine et entière de cette histoire.

  • A priori, rien ne prédisposait Aurélie à embrasser la carrière de voyageuse au long cours. En Normandie où elle vit avec ses quatre enfants, les femmes de la bonne société tiennent sagement leur rang. Sauf qu'elle a pris goût à l'aventure aux côtés d'Antoine, son mari, un égyptologue renommé.
    A la faveur d'une mission confiée par le roi des Français, elle se jette à corps perdu, avec toute sa famille, dans cette périlleuse entreprise, qui les emmènera de la Russie à l'Egypte, défiant dangers et ennemis.
    Dans l'éblouissant St Petersburg du règne du tsar Nicolas Ier, sa destinée va se confondre avec celle du Prince Nicolas Cherbatov, le trop séduisant cousin de son mari. Elle retrouve aussi le mystérieux Cavalier Noir, au passé si douloureux. Son coeur la portera jusqu'aux pieds des pyramides d'Egypte et de leurs secrets.
    Dans le désert, l'heure des choix et des drames est arrivée. Tous devront affronter leur destin dans la tourmente des grands bouleversements de ce milieu du XIXème siècle.

  • Dans un style bien à lui, Cody Carmichael, ex-surfeur californien et bientôt ex-marine des Etats-Unis, nous invite à le suivre dans une aventure échevelée.
    L'histoire se déroule pendant la première guerre du Golfe, mais Carmichael et Trang, son frère d'armes d'origine vietnamienne, vont défendre une cause plus romantique que celle des puits de pétrole. Trang a en effet sauvé la princesse koweïtienne Lulu du suicide. Jeune femme indépendante et farouche, Lulu refuse d'épouser le gros colonel Fawwaz, un prince saoudien aux " capacités de concentration franchement limitées ".
    Elle tombe amoureuse de Trang, et lui remet la Perle du capitaine Shakespear, mythique guerrier anglais qui s'illustra en Arabie vers 1910...

empty