Herve Chopin

  • Regroupant près de 400 cartes postales du début du siècle, Grenoble d'antan est une invitation au voyage dans le temps, qui offre aux Grenoblois de redécouvrir leur cité il y a plus d'un siècle.
    L'ouvrage s'articule autour de cinq chapitres géographiques : le centre-ville, le coeur de la ville à l'est, les quartiers ouest, de part et d'autre de l'Isère, les bourgs limitrophes. Une dernière partie est consacrée au quotidien et à l'art de vivre des Grenoblois.
    Au-delà de l'iconographie exceptionnelle, issue de la collection d'Agnès et Claude Tilly, une des plus riches de la région, les textes décrivent l'histoire et la vie de Grenoble, nous plongeant ainsi dans l'atmosphère de la ville à la Belle Époque. Accessibles, ils sont destinés à un large public.

  • Regroupant près de 200 cartes postales anciennes, Bayonne d'antan offre aux Bayonnais de redécouvrir leur cité il y a plus d'un siècle. L'ouvrage s'articule autour de cinq grandes parties géographiques : En arrivant par l'Adour ; Le Grand Bayonne ; Les ponts sur la Nive ; Le Petit Bayonne ;
    Le quartier Saint-Esprit. Une dernière partie est consacrée au quotidien et à l'art de vivre en 1900.
    L'iconographie provient de plusieurs fonds de cartes postales anciennes, permettant ainsi de réunir une collection exhaustive sur la ville de Bayonne.

  • Regroupant près de 400 cartes postales du début du siècle, Bruxelles d'Antan est une invitation au voyage dans le temps, qui offre aux Bruxellois de redécouvrir leur cité il y a plus d'un siècle. L'ouvrage s'articule autour de cinq parties géographiques : Le centre-ville - Le haut de la ville - À l'ouest du centre-ville - Bruxelles hors les murs - Les communes de Bruxelles. Une dernière partie est consacré au quotidien et art de vivre des Bruxellois.

  • Regroupant plus de 400 cartes postales du début du siècle, cet ouvrage s'articule autour de 7 chapitres géographiques : le coeur de la ville rose, le quartier de la Gare, d'esquirol à Saint-Michel, des Minimes à Arnaud Bernard, la Garonne et le Canal du Midi, Saint-Cyprien, et les périphéries de la ville. Un dernier chapitre est consacré à la vie quotidienne des Toulousains et à l'art de vivre au début du siècle. Au-delà de l'iconographie exceptionnelle, provenant de collectioneurs privés mais aussi des archives municipales de Toulouse, les textes racontent l'histoire et la vie de Toulouse.

  • Regroupant près de 400 cartes postales du début du XXe siècle, cet ouvrage est un voyage dans le temps qui invite les Manceaux à redécouvrir leur cité à la Belle Époque. Le Mans dAntan sarticule autour de 5 chapitres géographiques : Le Vieux Mans, Le centre ville, Autour de la gare, Les quartiers périphériques, Les bords de la Sarthe et les environs du Mans. Un dernier chapitre est consacré à la vie quotidienne des Manceaux et à lart de vivre en 1900.

  • Regroupant près de 400 cartes postales anciennes, L'Aveyron d'antan invite le lecteur à redécouvrir la région aveyronnaise il y a un peu plus d'un siècle.
    L'ouvrage s'articule autour de 5 parties thématiques : Le temps des paysans, de l'Aubrac au Larzac ; L'activité économique ; En marche vers le XXe siècle ; Les cités ; La vie quotidienne des Rouergats. Une dernière partie relate les prémices du tourisme au grand air.
    L'iconographie provient du club cartophile aveyronnais, réunissant les plus belles collections de la région.

  • Le coeur de la ville : La naissance de la gare au temps des locomotives à vapeur et des calèches.
    La nouvelle rue de la République, la place de l'Horloge, ses cafés, ses groupes de discussion et son théâtre. Autour du palais des Papes : Le palais des Papes, bientôt centre de la ville pour la Grande Exposition industrielle, artisanale et artistique de 1902. Mais aussi le rocher des Doras et le "quartier réservé de la Balance" avec ses rues sinueuses. Les vieux quartiers commerçants : Un quartier hyper animé avec les Halles centrales et les marchés entre place Pie et place des Carmes.
    La rue des Teinturiers et ses roues à aube. Et toutes ces rues qui font battre le odeur d'Avignon. L'extra-muros : La vie autour des remparts, les foires, les marchés aux bestiaux, au raisin ou à la ferraille, les jeux de houle et les concerts. Les faubourgs, de Saint-Ruff à Monclar, des Rotondes à Champfleury. La couronne avignonnaise : Montfavet et l'arrivée du chemin de fer. Le Pontet, pas encore indépendant, avec son port et son hippodrome.
    Villeneuve-lez-Avignon et son nouveau pont de Pierre qui contribue à son effervescence. Quotidien et art de vivre : Les boutiques aux devantures généreuses, les cafés et restaurants, les marchés, l'inimitable Crun-Crun... Le carnaval, le théâtre et la musique. Mais aussi les inondations et la vie au bord du Rhône.

  • Regroupant plus de 350 cartes postales du début du siècle, cet ouvrage s'articule autour de 5 chapitres géographiques : Nantes médiévale, Nantes porte de l'Océan, la Venise de l'Ouest, la ville commerçante et les quartiers périphériques. Un dernier chapitre est consacré à la vie quotidienne des Nantais et à l'art de vivre au début du siècle.
    Au-delà de l'iconographie exceptionnelle, provenant de collectioneurs privés et des archives municipales de Nantes, les textes - destinés à un très large public - racontent l'histoire et la vie de Nantes en 1900.

  • Regroupant près de 350 cartes postales, Le Gers d'antan est une invitation à un voyage dans le temps. L'ouvrage s'articule autour de huit chapitres thématiques : Le temps des paysans ; La vie commerçante ; Le temps des fabriques ; Villes et villages du Gers ; Un monde en pleine mutation ; La vie quotidienne ; Le temps libre ; Fêtes et début du tourisme. Cet ouvrage propose un panorama complet du Gers au début du siècle dernier.
    L'iconographie provient des collections de cartes postales anciennes de Jean-Claude Gremiaux et Jean-Claude Roraï, les deux fonds les plus importants du département.

  • Regroupant près de 300 cartes postales du début du siècle, Perpignan d'antan est une invitation à voyager dans le temps.
    Cet ouvrage est divisé en quatre parties géographiques : Le noyau historique, Les quartiers anciens, Grandeur et déchéances des remparts, Les quartiers extérieurs. Une dernière partie est consacrée au quotidien et à l'art de vivre des Perpignanais à la Belle Époque.
    L'ensemble de l'iconographie provient des collections exceptionnelles de cartes postales anciennes de Louis Rovira et d'Adrien Payré.

  • Regroupant 500 cartes postales du début du siècle, cet ouvrage s'articule autour de 4 chapitres géographiques : la rive droite de la Saône, la Croix- Rousse, la Presqu'île, la rive gauche du Rhône et Villeurbanne. Un dernier chapitre est consacré à la vie quotidienne des Lyonnais et à l'art de vivre au début du siècle.
    Au-delà de l'iconographie exceptionnelle, les textes racontent l'histoire et la vie de Lyon. Accessibles, ils sont destinés à un très large public.

  • Regroupant près de 300 cartes postales du début du siècle, Saint-Étienne à travers la carte postale ancienne plonge le lecteur dans une balade nostalgique au coeur de la cité il y a plus d'un siècle.
    L'ouvrage est découpé en quatre parties géographiques : Le centre historique, Le centre-ville, Les grands territoires industriels, Au-delà des sept collines. Une dernière partie est consacrée au quotidien et à l'art de vivre des Stéphanois en 1900.
    Au-delà de l'iconographie exceptionnelle, issue de la collection de Bernard Valla, les textes racontent l'histoire et la vie des Stéphanois, nous plongeant ainsi dans l'atmosphère de la cité à la Belle Époque.

  • Regroupant plus de 300 cartes postales du début du siècle, cet ouvrage regroupe toutes les communes du Golfe et de la Presqu'Île de Saint-Tropez, parmi lesquelles Ramatuelle, Sainte-Maxime, La Garde Freinet, Cogolin, Grimaud, Cavalaire, Gassin, Collobrières, etc. Un chapitre est consacré à la vie quotidienne et à l'art de vivre en pays du Fraxinet au début du siècle.
    L'iconographie est issue des fonds de collectionneurs privés mais également de collections publiques de la région.

  • « Dire qu'Orle´ans ressemblait au de´but du xxe sie`cle a` un concentre´ de petite France n'est pas force´ment exage´re´, tant son e´conomie et sa socie´te´ paraissent he´te´roclites. Ville commerciale, importante place d'armes, la cite´ lige´rienne brille aussi par son art de l'horticulture et ses traditions entrai^nent toute une population vers un but commun : faire vivre Orle´ans et s'y sentir bien. » Au fil de pre`s de 300 cartes postales du de´but du xxe sie`cle, Gre´gory Legrand raconte la richesse du passe´ d'Orle´ans. A` l'heure ou` la ville se reconstruit et devient prospe`re, ces cartes postales nous de´voilent son centre-ville anime´ avec la cathe´drale Sainte-Croix, ses nombreuses places ou encore ses grands axes tels que la rue Jeanne-d'Arc. Mais elles nous emme`nent aussi sur les bords de la Loire, le long des quais ou sur les plages, ou` commence a` nai^tre un nouvel art de vivre.

  • « Sur terre et dans les airs, Pau se me´rite, se conquiert, se courtise, se savoure. Du passe´, Pau tire sa gloire dont elle nourrit un pre´sent juste assez moderne pour conserver sa position de deuxie`me ville d'Aquitaine, mais suffisamment nostalgique pour ne pas s'abîmer dans l'oubli de soi. [...] D'aucuns lui reprocheront son de´faut d'unite´ mais c'est pre´cise´ment de ce camai¨eu de styles, de cette apparente dysharmonie que Pau tire toute son originalite´, un peu de sa poe´sie et une sorte de gra^ce, presque de fe´minite´, qui n'e´chappent point aux esthe`tes. » Pre`s de 300 cartes postales anciennes illustrent le Pau de la Belle E´poque. Rene´e Mourgues nous conte Pau dans les anne´es 1900 et nous emme`ne dans une promenade a` travers ses quartiers encore populaires ou de´ja` tre`s re´sidentiels, ses places anime´es et autour de son cha^teau emble´matique. Une ville riche et he´te´roclite dont le patrimoine porte presque partout l'empreinte d'un passe´ anglais teinte´ du romantisme de la Belle E´poque.

  • « Ce Caen d'antan n'existe plus qu'a` travers la vision monumentale des gravures ou des peintures anciennes. Heureusement, a` l'aube du xxe sie`cle, nai^t un phe´nome`ne : la carte postale photographique. D'abord de´die´e a` la correspondance, on lui de´couvre aussi une force de te´moignage. Avant de se banaliser, elle s'impose comme un art de l'instantane´ qui capte la vie et qui la transmet a` travers les e´changes e´pistolaires. Enfin, la carte nous permet de voyager a` travers Caen d'hier, qui semble un instant rendu au pre´sent. » Pre`s de 350 cartes postales anciennes, souvent ine´dites, te´moignent du Caen de la Belle E´poque. Muriel Maurice-Juhasz nous plonge dans les souvenirs d'un Caen aujourd'hui restaure´ en nous accompagnant a` travers la ville et ses quartiers et en nous faisant revivre son quotidien. Les cartes postales photographiques redonnent vie a` ce qu'e´taient le quartier Saint-Pierre a` l'e´poque, l'ho^tel de ville et ses alentours, sans oublier les bords de l'Orne.

  • Regroupant plus de 400 cartes postales anciennes, cet ouvrage présente Aix-en-Provence et 42 communes du Pays d'Aix à l'aube du XXe siècle.
    Après un voyage à travers Aix, les villes et les villages, un chapitre est consacré à la vie quotidienne et à l'art de vivre au début du siècle.
    L'ensemble de l'iconographie provient de la collection de cartes postales anciennes d'Olivier Bouze, l'une des plus importantes sur la Provence avec plus de 100 000 cartes.

  • Regroupant près de 400 cartes postales du début du XXe siècle, cet ouvrage s'articule autour de six chapitres géographiques : le Port de la Lune, le Triangle d'or, le «Vieux Bordeaux», la gare Saint-Jean et les barrières, la rive droite, puis les villes et villages proches de Bordeaux. Un dernier chapitre est consacré à la vie quotidienne des Bordelais et à l'art de vivre au début du siècle.
    Au-delà de l'iconographie exceptionnelle, provenant de nombreuses collections privées - avec la collaboration de l'association cartophilique de l'Entre-Deux-Mers - les textes racontent l'histoire et la vie de Bordeaux. Accessibles, ils sont destinés à un très large public.

  • Regroupant près de 200 cartes postales anciennes, Chamonix à travers la carte postale ancienne propose de plonger au coeur de la cité à la Belle Époque. L'ouvrage débute par un tour géographique dans la vallée. Deux thématiques suivent : l'ascension du Mont-Blanc puis le quotidien et l'art de vivre des Chamoniards il y a un peu plus d'un siècle.
    L'ensemble de l'iconographie est issu de la collection d'Agnès et Claude Tilly, marchands les plus importants de la région.

  • L'ouvrage s'articule autour de six parties géographiques : Le quartier des Tanneurs et la Krutenau ; Autour de la cathédrale ; Le quartier de la Sinn ; Le quartier du Champ de Mars ; De la gare à Saint-Joseph ; À l'est du centre-ville. Une dernière partie relate le quotidien et l'art de vivre des Colmariens à la Belle Époque. L'ensemble de l'iconographie provient de la collection de cartes postales anciennes de Jean Lampert, le collectionneur le plus important de la ville.

  • Recueil de plus de 300 cartes postales anciennes présentant Cherbourg au début du XXe siècle : Finis Terrae, un port au bout de l'Occident, Cherbourg ouvert sur le grand large, autour du château, la vieille ville, la plus grande rade artificielle du monde, le quotien et l'art de vivre pendant la Belle Epoque.

  • "La vogue avait beau s'être emparée de Biarritz avec ses curistes accourus des quatre coins de l'univers, la "Babylone des Basques" n'en avait pas pour autant rompu avec ses racines les plus profondes.
    Si la pêche se maintenait difficilement, des petits métiers prospéraient à l'aune du hors tourisme. La pelote, grâce de grands champions, éclatait hors de son monde habituel". Près de 200 cartes postales du début du XXe siècle témoignent de la richesse du passé de Biarritz. Alexandre de La Cerda nous conte Biarritz en 1900 : une promenade au coeur de la cité, le long de la Grande Plage et de la Côte des Basques en passant par les différents ports et le rocher de la Vierge, à une époque où célébrités et souverains affluent pour profiter des bains de mer et des établissements thermaux.

  • Regroupant près de 400 cartes postales anciennes, Clermont-Ferrand d'Antan est une invitation au voyage dans le temps. L'ouvrage est composé de cinq parties géographiques : Le plateau central, où bat doucement le pouls historique ; À l'ouest de la butte, une nouvelle vie prospère ; Vers le nord, entre ville et campagne ; Ballainvilliers-Lecoq-Salins, grands hommes et beaux quartiers ; En direction de Montferrand, passé et avenir réconciliés. Une dernière partie relate le quotidien et l'art de vivre des Clermontois à la Belle Époque.

empty