Editions Maia

  • Mike vit seul. Bodybuilder sans répit, il cultive une solitude d'une telle densité qu'elle est à ses yeux perfection. Sa vie se rythme de façon binaire : chez lui, il soulève de la fonte en vue de parfaire son corps colossal. Il sculpte ses muscles des heures durant, poussant avec obsession les limites de sa force. Au-dehors, il travaille dans un abattoir, où il met à mort les bêtes. Son monde est fait de pensée, d'esthétisme et de chair. Monde quasi complet, fait d'un seul homme, hermétique. Cela aurait pu - aurait dû - suffire. Mais quand une vieille connaissance vient frapper à sa porte pour lui réclamer une aide désespérée, le monde de cet être muré va s'ouvrir aussi radicalement qu'il l'avait maintenu clos. Pour ne jamais plus se refermer.
    Au travers de ces pages au style incantatoire, l'auteur nous entraîne dans un roman noir d'une originalité surprenante, dont le dénouement laisse le lecteur ébloui. Jouant à déborder le cadre du style policier, il nous immerge, au fil d'une narration âpre autant que sensuelle, dans le monde intérieur d'un être hors du commun, offrant une plongée inattendue dans les profondeurs de l'âme humaine.

  • Puzzle

    Isabelle Vary

    Sarah la journaliste et Hugo le lieutenant de la police judiciaire le traquent, lui le tueur d'étoiles, le voyageur du temps qui n'agit que pour éviter de souffrir.
    C'est Elle la cause de tout, ou alors est-ce leurs blessures d'enfance à tous les quatre??
    Il va falloir rassembler les différentes pièces du puzzle et se plonger dans le passé pour parvenir à résoudre l'enquête et à répondre à toutes leurs questions.

  • C'est fait, les urnes ont fait pis que faillir ! Le pays vient de céder aux chants « nasillards » de « l'Ordre Nouveau ». Karine Grondu, promue Présidente de cette République qui n'en est plus une, a fait lever des escouades de gardiens de l'apocalypse pour mettre au pas l'appareil d'État.
    À l'Éducation « rénovée », des contrôleurs, les « killers », sont recrutés pour casser du prof et décerveler leurs élèves. Margote Norse est de cette engeance et, depuis qu'elle a pointé sa pustule nasale à la section « 5 », chacun doit se prémunir de son incommensurable rage.
    Phileas Dabaldan, coach « pédactique » à la « 5 » est dans cette infernale turbulence. Pour se défouler, il va délirer dans un atelier d'écriture clandestin avec Nordine, un enseignant dont il guide les premiers pas.
    Or, le jour fatal où, n'en pouvant plus, il vient lancer une alerte, Valmont, directeur « haut perché » de la pétaudière départementale, dingue de littérature et de théâtre, lui arrache l'aveu de sa passion pour l'écriture. En citant Duras, le haut fonctionnaire l'exhorte à prendre la plume, comme un exutoire à son mal-être.
    C'est là qu'une effroyable machine à broyer va se mettre en marche. Car il ne fallait rien ignorer de Jasmine, un zombie pubère que Valmont a mis en stage chez Nordine, pas plus que des cadeaux faits aux Russes par Karine Grondu, encore moins de la folie des femmes et des hommes.
    Seules, une romance surprise au fond d'un bouge et les galipettes verbales des élèves de Nordine apportent au fil de l'histoire oxygène et lumière.
    Une question subsistera du cloaque : un livre est-il vraiment toujours un ami ?

  • Une jeune femme s'éveille dans la chambre d'un hôtel. Elle n'a plus aucun souvenir de ce qui lui est arrivé la veille. Engourdissement, incompréhension. Qui l'a enlevée?? Pourquoi??
    Un journaliste se voit confier un mystérieux dossier. La seule façon de repousser leur désespoir, de lutter est de remonter dans le temps, d'errer dans les corridors de leurs mémoires et de chercher à comprendre en allant de piste en piste pour tenir en laisse la folie et jouer la musique de leur survie.

  • Rien ne prédestinait Karine à devenir une justicière sans pitié. Le meurtre de sa fille Amandine, resté impuni l'y a contrainte malgré elle.Un appel téléphonique inattendu et la rencontre avec un détenu mourant la mettront enfin sur la piste des assassins de son enfant.La jeune femme gardant pour elle ses renseignements, embarque pour Barcelone, bien décidée à venger sa fille.Sa tâche s'avèrera plus difficile que la jeune femme ne l'aurait cru et sa vie se retrouvera souvent en danger dans la capitale Catalane face à de redoutables tueurs.

  • Quelle est l'origine de l'immense fortune de ce vieil astronome mondialement connu qui vient de mourir ? Et la pierre noire de la Ka'aba, objet du pèlerinage de la Mecque, n'est-elle qu'un faux, comme l'illustre savant le prétendait ?
    Autant de questions qui mènent François, mi-diplomate mi-agent secret, au coeur d'un village des Alpes où la beauté des paysages masque de lourdes menaces.

  • Assassiner un être humain sera ma résurrection. Il mourra pour que je puisse renaître. Le monde qui m'entoure ne me stimule plus. Ma vie est monotone, sans envie. Je suis vide de sentiment. Je n'arrive plus à ressentir le moindre plaisir, pas même les pulsions les plus charnelles.  Je suis en quête de ce qui pourrait me redonner le contrôle de mon corps, de mon esprit. Après toutes mes vaines tentatives, il en resterait bien une que je n'ai pas encore essayée, la plus immorale, la plus interdite : le meurtre. Posséder l'essence d'un être humain, lui enlever son âme, avoir entre mes mains le pouvoir de vie et de mort. Serais-je stimulé par mon acte d'homicide ? Mais comment s'y prendre pour assassiner quelqu'un?? Comment cacher le cadavre?? Comment ne pas se faire attraper?? C'est une recherche de la jouissance à travers le morbide. Je suis un ancien étudiant en criminologie qui a tout abandonné.
    Pas à pas, je décompose mon entreprise, mon dessein. Je vous emmène dans mon voyage vers la mort.

  • Imaginez-vous quelles peuvent être les conséquences d'un secret de famille ?
    Lorsque le corps de Nathan est découvert au coeur de la forêt des Monts, ce sont les enquêteurs de la Sûreté Départementale de Chambéry qui sont chargés de mener les investigations dans la capitale savoyarde.
    Nine, policier scientifique, et Max, directeur d'enquête, vont avancer ensemble sur les chemins sinueux des non-dits et des fausses apparences. Ils vont découvrir une fois de plus, que derrière monsieur et madame « tout le monde » peuvent se cacher les secrets les plus honteux.

  • Cet ouvrage reflète ce que l'être humain perçoit.
    Deux couples d'amis louent une maison en bord de mer en Bretagne. Après ce court séjour, le passé va ressurgir au sein de l'un d'entre eux, c'est à ce moment-là que leur vie va prendre une tournure dramatique, l'inconcevable va se produire...
    La jalousie, cupidité amoureuse, vengeance, convoitise.
    Loane Guillot a laissé vagabonder son imagination, elle adore ce côté inventif qui est quasi réel. Cette fiction n'est pas si loin du réalisme, lorsqu'elle avançait dans son écrit elle se surprenait à en avoir la chair de poule, tant elle était habitée et envahie par l'émotion, la colère et la peur que les personnages dégageaient...
    Plus vous avancerez, plus vous y découvrirez son originalité se dessiner avec un petit air « hitchcockien. »

  • Nicolas, Christophe et Alexandre mènent leur vie au sein d'une organisation de lutte contre le terrorisme. Un soir, suite à une journée fatigante, ils décident de se retrouver pour passer un moment de détente, et tenter d'oublier les tensions du travail. Mais sur leur chemin un homme vient à leur rencontre. Il leur explique que la venue d'un avenir maudit est imminente, et que tous les habitants de la planète sont menacés. Amusés et prenant l'homme pour un fou, Alexandre et Nicolas s'éloignent pour retrouver leur ami jusqu'au moment où un son aigu résonne dans la rue, provenant d'une fenêtre lumineuse flottant au-dessus du sol. Après un voyage au coeur du temps, confrontés à des hordes de mercenaires dans un avenir maudit où règne le chaos, Nicolas et Alexandre vont devoir faire preuve de courage pour tenter d'empêcher la venue de ce futur misérable et empêcher l'homme qui en est responsable. Le sort du monde est désormais entre leurs mains. Plongez dans cette aventure pleine d'action et de rebondissements. Accompagnez les personnages au travers d'une histoire originale qui ne vous laissera aucun moment de répit.

  • Tout commence en ville par un crime odieux commis sans raison apparente. Un beau matin, une jeune femme est assassinée chez elle. Les soupçons se portent naturellement sur son ex-fiancé, l'ingénieur Georges Ostar, qui semble tout désigné pour être le coupable idéal. Alors que l'enquête piétine, Georges et sa femme Arpagie deviennent, malgré eux, les otages d'une guerre froide sans merci, mêlant soldats du passé et amants obscurs. Sur ordre de sa hiérarchie, Natacha, officier du renseignement russe, séduit Georges pour obtenir des informations confidentielles.
    Tandis que se profile une crise migratoire sans précédent, les grandes villes sont plongées dans un climat d'insécurité extrême. Lorsque les quartiers s'embrasent, la confrontation est inévitable.
    Ces âmes généreuses que rien ne destine à un tel bouleversement vont devoir affronter de plein fouet la réalité d'un nouveau monde qui les dépasse. Les évènements sont d'une rare violence et font de chaque ville un enfer où règne le chaos ou un sanctuaire où se réfugier. Si le jardin originel est perdu, au moins reste-t-il à ces âmes enthousiastes la volonté de recréer un eldorado dans la ville où rien ne manque.

  • « Il était une fois le transparaître. Il était une fois le gloss, les paillettes et les talons de douze centimètres. » Dans cette fiction décalée à l'écriture spontanée, le narrateur vous entraîne dans l'univers transgressif LGBTQ.
    Un tueur en série sévit dans le monde de la nuit.
    En complète immersion pour les besoins de son investigation, Alex Hirsche, officier de police judiciaire, découvre la réalité nue, crue, parfois violente d'un groupe de personnes transgenres hautes en couleur, attachantes et aux personnalités troubles.
    À travers le quotidien de Miss Fallonbeat, Marylin, Line De Mire, Claudia, découvrez tout ce qui se dissimule derrière le fun, le superficiel, les paillettes et autres apparats.
    Vous risquerez-vous à suivre l'inspecteur Hirsche dans cette aventure et à perdre un peu de votre innocence ?

  • - Il y a six jours, à Longjumeau en banlieue, un meurtre a été commis. Il s'agit de l'assassinat d'une certaine Fatima Bekal, 37 ans. Elle travaillait dans un petit supermarché du coin, rien de spécial à signaler. Inconnue des services de Police. Elle a été retrouvée morte dans son appartement du 42 rue des Empereurs, la gorge tranchée et les mains attachées dans le dos par du câble électrique. On a découvert sur son corps neuf coups de couteaux, non mortels. Des coups de couteaux qui avaient pour but de faire souffrir avant la mise à mort. Le plus troublant est que l'auteur a laissé un message. Dans la main de la victime, il a été découvert un morceau de papier blanc où il était écrit : « vous avez fait de moi un criminel ». [...] Charlotte commençait à faire circuler les photos de la scène de crime en sa possession aux enquêteurs. La scène était d'une effroyable violence. Le petit studio du 42 rue des Empereurs était maculé de sang, la victime gisait au sol sur le ventre, les mains attachées. Une large flaque de sang au niveau de son visage laissait présumer de l'horreur qui s'était jouée dans ces vingt mètres carrés...

  • Vérach' est un commissaire heureux : il va enfin rejoindre sa Bretagne natale, fuyant le drame qu'il a vécu à Paris.
    Après un court passage à Sospel, dans les Alpes Maritimes, son arrivée à Nantes ne va pas vraiment se passer comme il l'a imaginée. Les relations qu'il y avait jadis noué ne sont plus ce qu'elles étaient. Pour lui cependant, l'amitié n'est pas négociable et ce n'est pas cette affaire de corps sans tête qu'on lui demande de résoudre qui va modifier ses conceptions.
    Cette enquête pourrait n'être en effet que de la routine, mais certains faits surprenants vont changer ses certitudes. Ce rituel que lui révèle son « amie » avocate ne serait-il pas un moyen de masquer une vérité inavouable ? Cette jeune fille qui a brutalement perdu sa mère n'est-elle pas victime d'incompréhensibles confusions ? Les médecins légistes ne le manipulent-ils pas ? Et même cette jeune policière qui est censée l'aider...
    Tout l'entourage de Vérach' devient soudain suspect et inquiétant ; la chaîne qui se resserre progressivement autour de lui est de plus en plus étouffante.
    Ce qui est possible est-il une réalité quand l'inconcevable s'en mêle ?

  • "Chair de coq Un couple décide de quitter Paris. Mais pourquoi tant de problèmes s'enchaînent ? Pourquoi ce coq nous donne-t-il la chair de poule ? Quel est ce mystère, tous ces non-dits qui entourent ce village, cette nouvelle demeure ? Sous l'oeil attentif de ce coq dressé sur ses ergots, s'enchaînent alors les accidents et déconvenues jusqu'à la révélation suprême. Glaçante !
    Céréale Killer Qui est ce mystérieux Patrick Patrick, jeune thanatopracteur ? Quelle est cette phobie dont il souffre ? Ces couleurs jaune et orange qui l'obsèdent ? Pourquoi tant de meurtres en série ? Et ces épis de blé à côté des victimes ? Un roman à devenir daltonien !"

  • Éric est un cadre supérieur. Il a passé une enfance heureuse un peu trop encadrée à son goût, par sa mère. Il la tuera deux fois. Sa vie privée est assez classique, axée sur la famille et les voyages, il semble se fondre dans le paysage. Il monte pourtant de manière cynique, tous les échelons hiérarchiques de la fonction publique hospitalière, sans se préoccuper des obstacles qui obstruent son parcours, en les éliminant systématiquement. À l'aube de sa retraite, alors qu'il pourrait lâcher prise, de nouvelles perspectives s'offrent à lui.

  • "Un procureur de la cour d'appel d'Angers retrouvé mort à Nantes à la sortie d'une boîte de nuit, un jeune Maghrébin décédé dans les locaux d'une gendarmerie, deux gendarmes suicidés, des manifestations antiracistes qui dégénèrent, des organisations syndicales qui rejoignent les mouvements dont le leader, un gitan du nom de Païfonou, demeure insaisissable...
    L'équipe du CMIJ aura fort à faire pour parvenir à démêler toutes ces affaires, d'autant que son patron, le Procureur spécial Daniel Dorfweiler, par ailleurs Directeur du Basaï, se verra rattrapé par les multiples rebondissements de sa douloureuse histoire familiale... jusqu'au coup de théâtre final."

  • Un crime abominable a été commis. Le capitaine de police Michel Salain, venu au sujet d'une affaire anodine de harcèlement, découvre au domicile de la famille Roslin, le couple égorgé. Seul survivant, Elie, 3 ans, caché dans une pièce. Dix-huit mois plus tard, convoqué au procès de l'assassin qu'il a arrêté juste avant de démissionner, l'ancien capitaine, exilé en province et reconverti en privé, se trouble au charme de la jeune journaliste Muriel Roncet, qui réussit à lui arracher un entretien. Dans un climat général survolté, l'ancien policier va disséquer devant la cour les suspectes embûches que la juge Guidel et lui affrontèrent au cours l'enquête. Crime religieux comme il le prétend?? Assassin déséquilibré comme le soutient le procureur?? À quoi joue Maître Tisserand, l'avocat du prévenu, allié objectif de Salain?? Éreinté après un affrontement douloureux avec l'avocat général, il croise la journaliste à la sortie du palais. « Ils étaient deux, le prévenu n'est qu'un complice, et nous sommes les seuls à le savoir. » La vérité du procès, simple écume, en cache une autre, bien plus profonde : celle d'une innocente famille, victime collatérale d'un infâme règlement de compte entre deux projets coalisés de domination. Celui du puissant financier mondialisé Guidel, mari de la juge, et du très influent imam Messaoui curieusement disparu.
    Tout un monde de pouvoir, réel ou virtuel, corrompu, en décomposition morale avancée, tentera de retarder son crépuscule au gré des morts suspectes qui vont joncher, et de l'ombre omniprésente, à chaque étape, du puissant mari de la juge.
    L'une des deux parties devra abattre l'autre, et c'est un esprit machiavélique qui nettoiera définitivement les écuries?!

  • En plein été, Auxerre vit dans une angoisse répandue après une succession de meurtres sanglants. La similitude entre chaque crime laisse à penser que les quatre jeunes femmes humiliées avant d'être assassinées, ont subi la folie d'une seule et même personne.
    Un duo improbable se forme alors. Nos deux héros se sentent obligés d'effectuer une enquête. En parallèle à celles bien plus méticuleuses que policiers et gendarmes s'acharnent à mener, les Auxerrois fouillent la ville jusqu'au bout de leur délire, et créent parfois quelques incohérences malgré leur intime conviction.
    Légers dans leur approche, Doudi et Amar sont souvent confrontés à des surprises, tout en prenant du plaisir à s'identifier comme des inspecteurs starisés par la télé.
    Ils en profitent pour faire de leur ville le théâtre d'un immense jeu de piste, dans l'attente d'un coupable crédible.

  • Suite aux difficultés professionnelles rencontrées après que sa maîtresse a été assassinée, Marc Delcourt quitte son travail parisien pour devenir directeur d'une agence bancaire dans une bourgade de la Côte d'Opale. Après cette trahison, son épouse, Marie-Ange, qui n'avait pas souhaité divorcer à cause des enfants, le rejoindra plus par nécessité que par amour.
    Puis, Marc change de métier, s'engage en politique, cumule les difficultés et les mécontentements, trouve une nouvelle maîtresse et devient la première victime d'une série de crimes que le meurtrier signe en déposant un morceau de papier grené et solide ; une qualité de papier dit « de Whatman », sur lequel est inscrit un étrange numéro.

  • La cité, territoire des gangs et bastion de la came. Le jeune Hugo, idéaliste et rebelle, se dresse contre le sale business et contre ceux qui distribuent de la haine à tout faire et pour rien, assez pour devenir maître et héros. Tout devient plus décisif lorsqu'il croise la route de Jafar, chef du gang des sorciers urbains et dealer tyrannique dont la seule puissance manipulatrice aux accents mystiques agit comme un envoûtement. Hugo et Jafar, deux êtres que tout oppose mais qui éprouvent, l'un pour l'autre, une étrange fascination.
    Mais au bout de l'odyssée, le coeur en émoi, le désenchantement, et des larmes de sang.

  • Après Le Souterrain des arêtes de poisson en 2018, voici Le Viaduc des corbillards, une nouvelle plongée dans la capitale des Gaules. Cette fois encore, une intrigue qui permet la découverte de lieux insolites comme la basilique ou bien encore le cimetière de Loyasse qui renferme quelques-unes des plus belles sépultures qui font le bonheur des touristes.
    Cette histoire commencera par la mort d'un jeune homme qui, au premier abord, n'était pas destiné à avoir une fin tragique. Le monde du jeu reste implacable avec de l'argent à profusion faisant tourner les têtes. La persévérance d'un détective hors du commun, Franck Fotrin, l'esprit un peu libertaire et libertin, toujours opposé au commissaire Étienne, un adepte de la réglementation, permet le cheminement des personnages dans différents secteurs de la ville.

  • C'est cette nuit que tout va se jouer. Je vais enfin découvrir la vérité, toute la vérité. Je le sens ! Depuis plusieurs semaines je ne comprends plus grand chose à ma vie. Au moment où tout allait pour le mieux, elle a commencé à m'échapper sans que je ne puisse rien faire. Une véritable tornade m'a entraîné dans son tourbillon. Cette tempête, guidée par une volonté divine, prend un malin plaisir à placer sur ma route des épreuves, des catastrophes, des cataclysmes, des gens que je n'aurais jamais dû rencontrer et notamment cette femme. Surtout cette femme. Et maintenant que j'approche enfin du but, j'ai peur. Oui peur de savoir pourquoi je suis mort...

  • Une jeune femme anonyme est retrouvée morte dans un chalet d'alpage isolé. D'une beauté angélique et entourée d'accessoires érotiques, elle semble tombée du ciel. L'incongruité de la situation choque le capitaine Marc Morant dépêché sur place. Il connaît bien le milieu de ces estives : jeune homme, il fut berger sur cette montagne. Dix-sept ans après, sans jamais être revenu, il espère qu'aucun de ses anciens compagnons de pacages ne soit mêlé à cette mort.

empty