Points

  • Un homme, dans une cabine publique, parle à une femme, gloria, et il n'est pas certain qu'elle revienne.
    De toute façon, la cabine téléphonique ne marche plus et jimmy sait que pour récupérer gloria, il lui faudra " visiter " les prostituées qui hantent le tenderloin, le quartier chaud de san fransisco.
    Au fil des jours, il pille ainsi l'âme et le corps des putains. mèches de cheveux, regards, attitudes, sexes, souvenirs : un étrange puzzle féminin prend corps. gloria est-elle un amour d'enfance ou une prostituée ? peu importe, puisque pour exister, elle doit renaître des cendres humaines dispersées en chacune des âmes perdues...
    Poème lyrique de la rue, des putes pour gloria est aussi un voyage extraordinaire au pays du désespoir, la quête d'une impossible rédemption, dans la tradition de hubert selby jr.

  • Dans ce roman-mosaïque composé de treize récits et de treize épitaphes qui se reflètent et s'illuminent, william t.
    Vollmann explore avec minutie et humanité les différents mécanismes de la perte. qu'il s'agisse d'une ville que l'on quitte, comme san francisco, d'amis que l'on perd de vue, d'une femme qui s'éloigne ou tout simplement de la vie qui s'en va, les formes de désarroi varient, et avec elles les solutions de survie. écrits dans un style à l'élégance monstrueuse, situés en des lieux et à des époques variés, ces récits mettent en scène les individus chers à vollmann : prostituées, voleurs, clochards, pornographes, assassins.
    Y compris l'auteur lui-même.

empty