Mediapop

  • Fin des années 1970.
    Gilles et Anne, un jeune couple de citadins, achètent une vieille ferme dans une vallée vosgienne. Ils font connaissance de leurs voisins : Alex, qui élève des moutons, sa soeur Laura, artiste-peintre et Vincent, un ancien militant maoïste. Tous ont quitté la ville pour un « retour à la terre ». Ils jardinent ensemble, consomment bio, cultivent des rêves communautaires, collent sur leur voiture des marguerites anti-nucléaires. Le combat contre un projet local de mines d'uranium va les unir.
    La valse des désirs les désunira.
    Saga d'une époque-clé dans la prise de conscience des questions d'environnement, roman d'amour et de désamour, le livre met en scène la « génération écolo », ses valeurs et ses mythes, ses combats et ses désillusions, dans un récit tout à la fois ironique et poignant, qui assemble les tranches de vie comme des bouts de film.

  • À travers son vécu de lecteur, de professeur de lettres, de bibliothécaire ou encore d'écrivain, l'auteur raconte comment les livres lui ont permis de se construire :
    « On pense que les livres sont des objets comme les autres, de distraction, d'étude, et un jour on s'aperçoit qu'ils vous sont consubstantiels, que vous pouvez vous définir par eux, faire votre portrait à travers eux, et même à travers eux seuls. La difficulté de l'entreprise vient bien sûr de ce que vous parlez de livres que votre lecteur n'a pas forcément lus. Mais à la réflexion, ce n'est pas si grave que cela. »

  • Du paradis

    Philippe Lutz

    « C'est le paradis ! » Qui, dans des circonstances particulièrement heureuses, n'a pas déjà éprouvé ce sentiment ou prononcé ces mots ? Explorant tour à tour l'Histoire, la peinture, la Bible ou la littérature, dans un incessant va et vient avec son propre vécu, Philippe Lutz interroge ce concept vieux de trois mille ans mais toujours vivant dans notre imaginaire, et dont il décline les composantes : nature, eau, nudité, complicité avec les bêtes, éloignement du monde, innocence, temps suspendu... Un livre qui conjugue anecdotes, savoir et humour, et qui nous emmène des îles grecques aux fumeries d'opium du Laos en passant par le royaume du prêtre Jean et les campings naturistes : autant d'adresses pour de possibles paradis, naturels ou artificiels, perdus ou à venir...

  • La photo du jour

    Philippe Lutz

    Depuis le 2 septembre 1999, Philippe Lutz prend une photographie qu'il met ensuite en ligne sur son site la-photo-du-jour.com. Après seize ans de présence virtuelle sur Internet, il franchit aujourd'hui le pas de la publication papier.

    Dans une interview pleine d'humour menée par le photographe Eric Franceschi, et suivie de vingt-six petits chapitres alphabétiques dans lesquels il associe photographies et histoires personnelles, Philippe Lutz raconte comment la contrainte qu'il s'est imposée est devenue un véritable rituel dont il ne saurait plus se passer, ainsi que le moteur de sa création photographique.

    Un livre tour à tour drôle, tendre et grave, qui fait le récit d'une expérience au long cours intimement liée au quotidien et permise par l'avènement de la photographie numérique et de l'Internet.

  • Après nous avoir conté son amour pour la marche et pour les îles grecques, Philippe Lutz nous invite à le suivre au coeur de la France profonde, sur l'ancien chemin de Saint-Guilhem-le-Désert.
    Etape après étape, dans des paysages de matin du monde, il nous emmène à la rencontre de personnages hauts en couleurs. Avec humour et gravité, tendresse et engagement, il nous conte la transformation de notre territoire à travers le temps, la fin de la société rurale, l'opiniâtreté de ceux qui sont restés pour vivre sur la terre qu'ils aiment.
    Un voyage où tout est vrai, mais où le récit finit par devenir une fable et l'itinéraire un chemin initiatique.

    Un livre de dépaysement, à savourer lentement, au rythme d'un voyage à pied.

  • Philippe Lutz est tombé amoureux des îles grecques. Dans Îles grecques, mon amour, il raconte par touches successives sa passion pour la culture, les paysages et les habitants de la mer Egée, dont on découvre, en voguant avec lui d'une île à l'autre, les aspects les plus secrets et toute la magie.
    Un livre de voyageur, lumineux, d'une tendresse infinie, accompagné de photographies noir et blanc de Bernard Plossu, lui aussi grand amoureux des îles grecques.

  • Des Vosges au mont Koronos en passant par Katmandou, Philippe Lutz raconte comment s'est construit son amour pour la marche, entre territoires de l'enfance et âge adulte.
    Interrogatif face à l'engouement de notre époque pour le voyage à pied, il évoque ses paysages familiers, les gens qu'il rencontre, le plaisir d'inventer son propre chemin, et compose au fil des pages un itinéraire fait de multiples détours.
    Un témoignage singulier, pour un livre tantôt léger, tantôt grave, dans lequel alternent anecdotes touchantes, souvenirs précieux, sensations furtives et pensées profondes...

empty