Mathieu Moreau

  • Violences, humiliations, animosité... rien n'arrête le cruel comte de Morlange... Le comte de Morlange est si cruel qu'une malédiction le destine à se transformer en jeune renard les nuits de pleine lune. Violences, humiliations : rien n'arrête le cruel comte de Morlange. Jusqu'au jour où un curieux vieillard lui prédit que, s'il ne change pas sa conduite, il sera transformé en jeune renard les nuits de pleine lune...

  • Londres, fin du XIXe siècle. Un groupe d'amis écoute les aventures de celui qui prétend être le premier voyageur du temps. Son récit débute en l'an 802 701. La Terre est alors habitée par les Éloïs, descendants des hommes vivant en harmonie, passant leur temps à jouer et à manger des fruits dans un immense jardin d'Eden. Mais derrière ce paradis se cache un terrible secret... Car une autre espèce vit dans les profondeurs de la Terre : les Morlocks, sortes de singes blancs aux yeux rouges ne supportant plus la lumière du jour à force de vivre dans l'obscurité. La nuit, ils remontent à la surface pour kidnapper et se nourrir des Eloïs...

    Mille fois imité, jamais égalé, La Machine à explorer le temps est le premier roman à évoquer la notion de voyage temporel. Il forme également une métaphore fascinante et une critique acerbe des inégalités sociales qui gangrénaient l'Angleterre victorienne, à redécouvrir dans cette adaptation en BD.

  • Théotim a toujours été très doué pour retrouver les choses : objets perdus, chats égarés, clefs oubliées... Mais aujourd'hui c'est différent, c'est une personne qui a disparu : la jolie Piccola Bianca ! Tout le village est en émoi, et se tourne vers Théotim pour qu'il mène l'enquête. Pas si simple ! Surtout qu'entre ce que les gens croient avoir vu et la réalité, il y a parfois un fossé ! Après La pêche à la Lanterne, Simon Moreau nous embarque dans un nouvel univers surprenant et poétique, au couleurs inattendues.
    Jouant sur les formes, les silhouettes et les interprétations qu'en ont les témoins, cette petite enquête champêtre et mystérieuse emmène le lecteur à déjouer une à une les fausses pistes.

  • À la tombée de la nuit, éclairé par Lili, son étonnante lanterne, Martin pêche.
    Pêcher à la lanterne, ce n'est pas sans danger ; Cette nuit, aux prises avec un poisson vorace, son étincelante compagne sombre dans les eaux troubles du lac...

  • Voilà 3 ans qu'Alicia a rejoint les rangs de la résistance. Elle y a appris à contrôler le Nagual lui conférant les pouvoirs d'une bête sauvage. Cette arme, comme toutes celles héritées d'une civilisation antérieure à l'humanité, utilise le sang comme carburant. Elle ferait partie d'un plan conçu des milliers d'années auparavant pour éviter la collision entre Nibiru la destructrice et la Terre, et l'annihilation de toute forme de vie sur Terre... Alors que, sous l'effet du Nagual, Alicia perd peu à peu le contrôle d'elle-même, sera-t-elle en mesure d'empêcher cette funeste prophétie ?

  • Pour clore l'année, la revue L'Inconvénient propose un dossier thématique sur le néoconformisme. Personne ne veut faire partie du « troupeau ». On se targue d'être libre, mais à ne pas vouloir entrer dans un moule, à « s'anticonformer », on finit parfois tout de même par se fondre dans une masse. Être anticonformiste, aujourd'hui, ne prend-il pas l'allure d'un autre conformisme ? Faudrait-il alors être anti-anticonformiste ? Collaboratrices et collaborateurs se penchent sur la question. Aux lectrices et lecteurs, ce numéro propose aussi Cioran en bande dessinée, la troisième partie de Jazz et condition noire aux États-Unis par Stanley Péan, un portrait de la peintre Judith Berry, un de l'oeuvre postréférendaire du cinéaste Denys Arcand, un regard sur les héroïnes des séries Sharp Objects et Killing Eve, un texte de fiction, de la poésie et les chroniques de Patrick Nicol, Geneviève Letarte, Olivier Maillart, pour la dernière fois, et Vincent Lambert, pour la première.

  • 5612 après J.-C. Voilà 3 millénaires qu'un virus hors-norme a infecté la Terre. Conséquence :
    Tous les humains souffrent, dès leur naissance, d'une anémie très forte, condamnés à être transfusés régulièrement pour pouvoir survivre. Source de toutes les convoitises, le sang est devenu la plus grande des richesses et a provoqué des siècles de chaos et de barbarie. Afin de maintenir l'ordre, l'Empire a instauré la Loi du Sang, qui offre à tous ses citoyens un système de répartition égalitaire. Cependant, les fidèles des Seigneurs du sang, des sorciers adeptes de croyances anciennes, résistent à l'hégémonie de l'Empire et collectent le sang, seule « arme » capable d'écarter la fin du monde qu'annonce la légende de Nibiru, la destructrice.
    En ces temps tourmentés, la jeune Alicia Ek, descendante d'une civilisation oubliée, est peut être le dernier espoir de l'Humanité.

empty