Leila Martin

  • La cheffe et blogueuse Leïla Martin propose dans ce livre les plus gourmandes de ses recettes végétariennes. Toujours inspirées de la cuisine traditionnelle alsacienne, pimentées de beaucoup de fantaisie, ces recettes faciles à réaliser enchantent les papilles.
    Alsacienne de coeur, Leïla vit sa passion pour la gastronomie avec une grande liberté, favorisée par sa double culture franco-marocaine. La cuisine est avant tout pour elle une histoire de rencontres et de partage : avec des chefs, des producteurs, des influences du monde entier...
    40 recettes gourmandes à base de légumes et de fruits, inventives, colorées, qui invitent à un voyage gourmand, de l'apéritif au dessert, en passant par les grandes faims :
    - Salade d'asperges crues et cuites aux agrumes - Dampfnudle fourrés à la mozzarella et tomates confites - Knepfle de carottes et crème de munster - Fleischschnaka de champignons - Baeckeoffe de légumes façon thaï - Gâteau streusel au chocolat et à la courgette

  • Challenging the assumptions of `mainstream' International Political Economy (IPE), this Handbook demonstrates the considerable value of critical theory to the discipline through a series of cutting-edge studies. The field of IPE has always had an inbuilt vocation within Historical Materialism, with an explicit ambition to make sense, from a critical standpoint, of the capitalist mode of production as a world system of sometimes paradoxically and sometimes smoothly overlapping states and markets. Having spearheaded the growth of a vigorous critical scholarship in the 1960s and 1970s, however, Marxism and neo-Gramscian approaches became increasingly marginalized over the course of the 1980s. The authors respond to the exposure of limits to mainstream contemporary scholarship in the wake of the onset of the Global Financial Crisis, and provide a comprehensive overview of the field of Critical International Political Economy. Problematizing socioeconomic and political structures, and considering these as potentially transitory and subject to change, the contributors aim not simply to understand a world of conflict, but furthermore to uncover the ways in which purportedly objective analyses reflect the interests of those in positions of privilege and power.

     

  • Les termes vérité, justice et réconciliation occupent aujourd'hui une place importante dans le vocabulaire mobilisé pour cadrer les rapports entre les États des Amériques et les populations qu'ils ont historiquement marginalisées. Enjeu de luttes politiques, la définition de ces mots a une portée juridique et des incidences sur les mesures de réparation envisagées, mais elle soulève aussi, fondamentalement, la question de la manière dont est construit le récit d'une histoire commune capable de dire la violence d'une société. Fruit d'un dialogue entre des chercheurs et chercheuses, des défenseurs et défenseuses des droits de la personne et des membres d'organisations de femmes et d'Autochtones de plusieurs pays des Amériques, cet ouvrage fait état des débats sur les politiques de vérités sur les crimes et violations des droits dans le contexte des dictatures du Cône Sud, des guerres civiles en Amérique latine et des pensionnats autochtones en Amérique du Nord. Les différentes contributions analysent en particulier les enjeux liés aux politiques de mémoire des exactions, la manière dont sont comprises les conditions de non-répétition de ces violences et des mesures visant le rétablissement de la dignité des victimes.

empty