Jean Lavie

  • Saint-Colomban-les-Vignes, 1278, le 3 août. Les travaux de construction du pont allaient bon train jusqu'au jour où Thomas, jeune moine pontifice, rapporte les nouvelles d'une succession de noyades inquiétantes sans que la grève ne retourne aucun cadavre. Serait-ce la malemort ?

    Quelques temps après le jeune homme s'éprend de Maud, une belle et jeune paysanne curieusement attirée par le pont déserté car jugé maudit par certains.

    L'histoire dit que lorsqu'ils sont bâtis par les hommes au-dessus des rivières, des lacs et des étangs, les ponts abritent d'étranges créatures connues sous le nom d'Aquadèmes.

  • Composé de huit essais sur les rapports imprévus du sexe et du langage - et sur leur emprise -, ce livre donne accès à ce qui rend possible la psychanalyse, ce qu'elle ignore d'elle-même, à savoir qu'elle est soumise, jusque dans ses élaborations les plus complexes, à ce que la sexualité veut secrètement que les paroles disent (ou taisent). Les paroles des deux partenaires de la séance.

    L'écoute d'un patient, séance après séance, donne l'illusion d'avoir affaire à quelqu'un qu'on connaît particulièrement bien. Cela tient au sentiment trompeur que le patient est un objet extérieur au psychanalyste, et il n'apparaît pas qu'il est constitué par leur rencontre. Le psychanalyste pourrait donc affirmer qu'il a affaire, avec le patient, en partie à lui-même. Ce constat pourrait paraître banal s'il n'était pas dérangeant. En effet, l'écriture de l'auteur met en évidence que psychanalyste et patient sont ce que le sexuel leur fait énoncer. Or ils y prêtent foi.

  • En attendant la femme aimée, au restaurant, un homme fait l'éloge de son amour - il s'appelle Pour. Un autre (le même) - c'est Contre - s'emploie à l'interrompre, à lui montrer qu'il est dans l'illusion, que cette femme est son invention.
    À mesure que l'échange avance, que les arguments se tendent et qu'on ne sait plus parfois si Pour l'est encore, le lecteur qui évoque ses expériences en pareille occurrence amoureuse reconnaît volontiers qu'il est convaincu par l'un et... par l'autre.

    En invoquant les paradoxes de la vie amoureuse - que de détours dans nos sincérités successives!-, l'auteur fait saisir dans quelle dépendance permanente nous sommes au registre de la pensée. Mais si nos pensées étaient soumises à nos passions? Penser, n'est-ce pas avant tout être pour, être contre? Aimer, n'est-ce pas avant tout penser qu'on aime?

  • Que vous veut-on, quand on vous dit : " je t'aime " ? la déclaration ne déclare guère ce qu'elle déclare.
    Pas même si elle est de l'offre ou de la demande. la magie de la formule ne tient pas à son sens, mais à son élocution. sans dire ce qu'elle requiert, elle l'exige, tout simplement. " je t'aime " est une clé, un mot de passe. qui exprime sa flamme se confère des droits. l'amour a l'étrange vertu de légitimer ce qui se trame en son nom. de l'ardeur à la caresse, il n'a rien à justifier, du dépit à la violence, non plus.

    Et à quoi s'expose-t-on quand on aime ?
    L'amour invite à souffrir autant qu'à faire souffrir. il anoblit ce qu'on subit comme ce qu'on fait subir. l'amour contente pour autant qu'il aveugle. il pare de noblesse nos plus grandes faiblesses. en son nom tout peut se faire.
    En son nom, tout se fait. est-ce folie d'aimer ?.

    1 autre édition :

  • Qui je... ?

    Jean-Claude Lavie

    «... Que la Terre soit ronde, il faut y consentir. Avant, elle était plate, il fallait bien en convenir. Comment la voir ronde si elle s'avère plate, ou se la garder plate, quand elle devient ronde? Notre liberté de penser ne va pas jusqu'à nous affranchir de ce que nous sommes culturellement tenus d'admettre. Nés ailleurs, parfois pas très loin, nous parlerions, nous penserions autrement. Qui serions-nous, que serions-nous? Sommes-nous l'assemblage des croyances qui acheminent nos idées? Réfléchir, comprendre, mais souffrir et aimer tout autant, c'est militer pour des mots contre des mots avec des mots.
    Ne pouvoir situer le langage que par le langage semble l'entourer de mystère, alors qu'il n'est entouré par rien. Pas même par rien. Il n'est pas entouré. Là où il n'y a rien, il y a le mot. Là où il n'y a pas de mot, qu'y aurait-il? Non que la puissance du mot soit absolue, simplement que sa réalité est exclusive de toute autre. À la découverte du monde par la pensée, nous n'apercevons jamais que notre pensée.
    Ce n'est plus le Paradis terrestre, l'homme et la femme ne sont plus nus, leur corps reste toujours couvert de sens. Si dans notre esprit un chat est un chat, qui peut dire ce que le chat vient faire là? Et le pénible, que vient-il y faire? Ce n'est pas tant ce que nous pensons qui importe, mais ce que nous faisons en le pensant. Dans notre relation à Dieu, ce n'est pas Dieu qui est rassurant, mais notre relation à lui...» En restant au plus près de la clinique analytique, tout autant que du quotidien le plus banal, l'auteur nous propose une image de nous qui retient, angoisse, libère quelque peu et, ce qui est rare dans la littérature psychanalytique, réussit à divertir.
    Un livre qui, «mine de rien», fait vaciller nos certitudes sur la pensée, l'identité, la souffrance, le corps, l'amour...

  • L'endométriose extra-utérine est une pathologie fréquente, avec une prévalence estimée entre 5 et 10%, très souvent sous-diagnostiquée, dont l'IRM permet de faire le diagnostic de manière simple, non invasive et non irradiante. Sa sémiologie en imagerie souffre, cependant, d'un grand polymorphisme et de multiples localisations possibles.

    Dans cet ouvrage, vous trouverez dans une première partie une mise au point épidémiologique, physiopathologique, clinique, anatomopathologique et thérapeutique de l'endométriose, puis dans une seconde partie, une illustration précise et didactique de la sémiologie de ses différentes atteintes pelviennes et extra-pelviennes en IRM.

    Une présentation de l'ensemble des lésions endométriosiques de l'espace intra-péritonéal, de l'espace sous péritonéal, ainsi que des atteintes digestive, urinaire, musculaire, cutanée, thoracique et neurologique vous est donc livrée dans cet atlas iconographique IRM pour permettre un diagnostic rapide et précis à l'ensemble des praticiens radiologues, gynécologues et tous les médecins désireux de mieux comprendre cette pathologie.

  • Le Désabusement appliqué aux événements naturels pour se tranquilliser sur toute sorte de regrets dans la marche des affaires, ouvrage consacré à la méthode certaine de prolonger nos jours en dépit de l'ami fictif, par le Dr Jean Lavy,...
    Date de l'édition originale : 1843 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.
    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Présages tirés du pouls , d'après l'école de sphygmique, par M. le Dr Jean Lavy,...
    Date de l'édition originale : 1824 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Des corps politiques et de leurs gouvernements. 2e edition Nouv.

empty