Dominique Collin

  • L'Evangile inouï

    Dominique Collin

    Se pourrait-il que l'Évangile soit encore inouï, c'est-à-dire « non ouï » ?
    C'est l'invitation de Dominique Collin dans ce nouvel essai très tonique. Partant de l'idée répandue que l'Évangile a passé avec feu la chrétienté, il argue qu'il est possible d'en entendre l'inouï : « ce que l'oreille n'a pas entendu » (1 Co 2, 9).
    Quel inouï annonce la « Bonne Nouvelle » ? Une possibilité d'être Soi au lieu d'être asservi à son « moi » infantile et régressif.
    Il y a urgence, dit l'auteur. Dépossédée de son futur, notre époque est tentée par l'attraction du rien. Nous ne nous en sortirons pas sans changer notre manière de penser. Car l'Évangile est cette parole qui n'a pas pour fonction de résoudre des problèmes, mais de donner l'envie de penser différemment.
    Face au chaos qui vient, reste à entendre l'inouï du « bon sens » ouvert par l'Évangile. Bon sens de penser à l'Autre.
    Bon sens de vivre une conversion à la joie.
    Bon sens de tendre l'oreille à l'Évangile inouï.

  • Le titre provocateur de ce livre fait écho à une citation du philosophe Søren Kierkegaard (1813-1855). L'auteur la reprend à son compte pour expliquer que le christianisme historique et culturel est une sorte d'illusion qui permet aux chrétiens d'éviter de se demander s'ils sont encore fidèles à l'Évangile.
    Quand donc le christianisme existera-t-il ? Quand il cessera de s'interroger sur son futur et se souciera davantage de ce qui manquerait d'essentiel à l'homme si l'Évangile n'était pas proclamé comme Évangile.
    Pour sortir de la panne de transmission de la parole chrétienne dans le monde actuel, Dominique Collin plaide avec brio pour un christianisme sachant parler évangéliquement, à tout homme, croyant ou non, pour l'inviter à exister enfin.

  • L'auteur commente ici, avec une rare pertinence, la Lettre de Jacques, un court texte du Nouveau Testament, dont il nous rappelle l'étonnante actualité.

  • En 2016-2017, l'Ordre des Prêcheurs (Dominicains) fête le jubilé de son huitième centenaire. Il fut fondé par saint Dominique (vers 1173-1221), chanoine de Castille, entraîné sur les routes d'Europe et qui, confronté à l'hérésie cathare, conçut de fonder un ordre entièrement voué à la prédication de l'Évangile. Un ordre nouveau, organisé selon des principes qui apparaissent, aujourd'hui encore, comme étonnamment modernes. La première partie du livre nous raconte l'épopée de saint Dominique. La seconde nous dresse le portrait de saint Dominique en prière. La tradition nous rapporte que Dominique avait neuf manières de prier, manières que l'artiste Jacques Noé, membre des fraternités laïques dominicaines a su restituer entre l'icône et la représentation afin d'aider le lecteur à mieux entrer en prière. Le commentaire du fr. Dominique Collin essaie d'en donner la profondeur spirituelle et existentielle.

  • La collection  Contrôle continu  a été conçue pour les élèves de lycée qui souhaitent améliorer leurs connaissances et la pratique d'une matière. Mis à jour régulièrement, les livres sont découpés en chapitres et suivent scrupuleusement les nouveaux programmes de la réforme du Bac 2021. Dans cet ouvrage vous trouverez : des résumés de cours mettant en valeur les notions fondamentales et incontournables à retenir des exercices pour aider tous les élèves quel que soit leur niveau des corrigés détaillés pour comprendre et réussir au mieux l'épreuve de la spécialité Humanités, Littérature et Philosophie.

  • En période de crise, quoi de plus nécessaire que l'espérance ? Ce sont précisément dans les situations les plus difficiles qu'elle se révèle : elle fait voir la brèche dans le mur, le possible dans l'impossible.

    Les prédications rassemblées ici ont été prêchées lors des Septennales en l'honneur de Notre-Dame de la Sarte à Huy. Chacune tente de traduire notre espérance en un Dieu qui vient de l'avenir et le rend possible pour les humains d'aujourd'hui.

  • On réduit souvent la musique sacrée à l'accompagnement des offices liturgiques, alors qu'elle déborde largement le contexte de l'église.
    Dominique Lawalrée, professeur de musique et compositeur, et Dominique Collin, philosophe et théologien, osent dire que toute musique est, ou peut être, sacrée. Ils déchiffrent ici les grandes oeuvres classiques, spécialement les requiem, écrits par de "sacrés" musiciens qui ont signalé ou prophétisé le rapport de l'homme à Dieu, à la mort, à la violence, à travers leurs époques. Les auteurs dévoilent le portrait de compositeurs comme Bach, Beethoven, Bruckner, Mahler, Messiaen, Part.
    Toute musique sacrée peut conduire celui qui l'écoute à se retrouver lui-même dans l'accueil d'une voix qui le transcende. Cet ouvrage constitue aussi un guide pratique d'introduction à l'écoute des grands compositeurs.

  • Maîtriser la thématique, connaître les grandes problématiques possibles, ne pas se tromper dans l'analyse des sujets, disposer des clés pour construire au mieux son devoir ...Voici le guide qui permettra à l'étudiant de faire la différence ! Il retrouvera tout à la fois l'étude du thème, un résumé et une synthèse comparative des trois oeuuvres, la méthodologie du résumé et de la dissertation, des exemples de sujets corrigés, et un glossaire des termes à connaître.

empty