Lisez Jeunesse !  

Les dernières pépites de Juliette 

  • Mes coups seront mes mots Nouv.

  • Aux yeux des autres, il ne s'agit que d'un terrain vague et d'une église à moitié démolie. Pour Ware, onze ans, incorrigible rêveur, c'est un véritable château, avec sa tour de guet et son domaine. Pour Jolène, débrouillarde, drôle et courageuse, l'endroit idéal où faire pousser ses papayes... Ils ne le savent pas encore mais leur rencontre dans ce refuge improbable va marquer le début d'un été inoubliable.

  • Marie-Jeanne et Jean-Marie sont nés la même année, le même jour. Ces deux-là s'aiment d'un amour rare, et vrai. Et demain, ils fêteront leurs cent ans?!  Une histoire émouvante qui touchera toutes les générations. 

  • Miss Millie déteste : un, les tôt le matin, deux, l'école. Ce qu'elle aime, ce sont les chiens. Elle en veut un, peu importe lequel ! Jour après jour, elle demande à sa maman et, un matin, surprise ! Sa maman répond un grand «OUI !!!» Arrivées au refuge, lequel choisir ? Comment l'appeler ? Ah si seulement les chiens pouvaient répondre !

  • Comme chaque jour, Bo explore la décharge à la recherche d'un «trézor». Mais ils sont «décentaine» à écumer comme lui cette montagne de détritus. Ce jour-là, pourtant, Bo découvre un drôle de tuyau, qui pourrait bien tout changer... 

  • Rencontre événement entre deux grands talents de la littérature jeunesse !

    Une fillette traverse le parc chaque jour pour rendre visite à son oncle malade. Elle observe les bébés qui grandissent, des amoureux « qui s'embrassent, et puis moins, et puis non », des branches qui cassent. Il y en a des choses à voir au jardin ! Et puis elle remarque autre chose : les cheveux des statues poussent ! Oh, lentement, il faut faire bien attention pour le voir... Au fil des mois, elle raconte ainsi la vie secrète du jardin à son oncle.

    Mais au printemps, rien ne va plus. On dirait que les chérubins de la fontaine vont fonder un groupe de rock et les Trois Grâces près du kiosque ont la frange qui descend jusqu'au menton ! Une dame du parc s'étonne : mais que fait le coiffeur ? Comment ça, le coiffeur ?

    Un album époustouflant peint sur le vif au jardin public, plein de mystère et de fantaisie !

  • Aujourd'hui, ce n'est pas un jour comme les autres. C'est la fête d'Anne Hiversère. Les poussins vont lui construire un grand château. Pour cela, ils vont aller chercher du chocolat dans leur mine de chocolat. Il leur faudra aussi du sucre et de la farine. Et pour avoir du lait, ils iront traire la très très grande vache. Ensuite, ils inviteront des centaines d'amis. Presque tous les personnages de tous les livres et de toutes les histoires qu'ils connaissent. Quand le château sera prêt, ils entreront à l'intérieur et ils le mangeront. Avec tous leurs amis et avec Anne Hiversère. Ce sera une grande et belle fête. Tout va très bien se passer. C'est Blaise, le poussin masqué, qui s'occupe de tout.

  • Dans dix jours, à 1 h 25 mn 67 s, ce sera la fête d'Anne Hiversère, la meilleure amie de chacun des poussins. Au travail ! dit Blaise. Nous allons lui faire une surprise : lui construire le plus incroyabilicieux des châteaux. D'abord, envoyer les invitations. Puis récolter les ingrédients et cuisiner toutes les couches : chocolat, croquant, mousse aux fruits, chocolat, biscuit. Puis éclapatouiller, splitouiller, splatchouiller et rataplisser. Tout est prêt, rien ne manque ? La fête peut commencer !

  • Au pays des volcans assoupis, une nuit de tempête, La Brodeuse recueille chez elle une enfant sur le point d'accoucher. Cette dernière mourra en couche, emportant avec elle son terrible secret et laissant à son hôte un bébé : Garance. La petite fille fascine son monde et ses pouvoirs n'y sont pas étrangers. Ses cheveux de feu, la renarde qui l'accompagne partout et sa beauté époustouflante non plus. Mais quand le seigneur local, aussi cruel que sanguinaire, découvre son existence, son obsession pour elle va tout bouleverser. Comment lui résister ? Comment échapper à sa force et à son armée de moines rouges ? Élise Fontenaille, pour la première fois, livre un magnifique roman de fantasy et conjugue le merveilleux avec une galerie d'héroïnes libres, courageuses et un peu sorcières...

  • C'est un lit vertigineux, sur lequel on a empilé une dizaine de matelas. Il trône au centre de la chambre qui accueille les prétendantes de Lord Handerson. Le riche héritier a conçu un test pour choisir au mieux sa future épouse. Chaque candidate est invitée à passer une nuit à Blenkinsop Castle, seule, dans ce lit d'une hauteur invraisemblable. Pour l'heure, les prétendantes, toutes filles de bonne famille, ont été renvoyées chez elles au petit matin, sans aucune explication. Mais voici que Lord Handerson propose à Sadima de passer l'épreuve. Robuste et vaillante, simple femme de chambre, Sadima n'a pourtant rien d'une princesse au petit pois ! Et c'est tant mieux, car nous ne sommes pas dans un conte de fées mais dans une histoire d'amour et de sorcellerie où l'on apprend ce que les jeunes filles font en secret, la nuit, dans leur lit...

  • Avoir des parents âgés : quand le regard des autres s'en mêle... Bienvenue en 6e ! "Avant, la seule chose qui comptait, en âge, c'était celui du fond des verres. Et plus on était vieux, plus on était joyeux. Avant, je n'avais pas remarqué que mes parents étaient deux vieillards. Avant, mes copines m'enviaient parce que chez moi on avait le droit de jouer des maracas, de se déguiser avec les affaires de ma mère ou d'étaler de la pâte à modeler sur le bureau de mon père. Du coup, je ramenais plein de monde à la maison mais maintenant, ce n'est plus comme avant. Je n'ai plus tellement envie de montrer mes parents. Tout a changé depuis que je suis en sixième."

  • Arsène Lupin est arrêté : l'aventure est-elle donc finie pour lui ? Erreur ! Elle ne fait que commencer. C'est quand il est sous les verrous que la police devrait se méfier. Lupin change de domicile, de costume, de tête et d'écriture, connaît tous les passages secrets et prend rendez-vous avec ses victimes avant de les cambrioler ! C'est le plus gentleman de tous les filous.

  • Blanc autour

    ,

    • Dargaud
    • 15 Janvier 2021

    1832, Canterbury. Dans cette petite ville du Connecticut, l'institutrice Prudence Crandall s'occupe d'une école pour filles. Un jour, elle accueille dans sa classe une jeune noire, Sarah.

    La population blanche locale voit immédiatement cette « exception » comme une menace. Même si l'esclavage n'est plus pratiqué dans la plupart des États du Nord, l'Amérique blanche reste hantée par le spectre de Nat Turner : un an plus tôt, en Virginie, cet esclave noir qui savait lire et écrire a pris la tête d'une révolte sanglante. Pour les habitants de Canterbury, instruction rime désormais avec insurrection. Ils menacent de retirer leurs filles de l'école si la jeune Sarah reste admise.

    Prudence Crandall les prend au mot et l'école devient la première école pour jeunes filles noires des États-Unis, trente ans avant l'abolition de l'esclavage. Nassées au coeur d'une communauté ultra-hostile, quelques jeunes filles noires venues d'un peu partout pour étudier vont prendre conscience malgré elles du danger qu'elles incarnent et de la haine qu'elles suscitent dès lors qu'elles ont le culot de vouloir s'élever au-dessus de leur condition. La contre-attaque de la bonne société sera menée par le juge Judson, qui portera l'affaire devant les tribunaux du Connecticut. Prudence Crandall, accusée d'avoir violé la loi, sera emprisonnée...

    La douceur du trait et des couleurs de Stéphane Fert sert à merveille ce scénario de Wilfrid Lupano (Les Vieux Fourneaux), qui s'est inspiré de faits réels pour raconter cette histoire de solidarité et de sororité du point de vue des élèves noires.

  • Plein gris

    Marion Brunet

    Lorsque Élise et Victor découvrent le corps de Clarence, noyé près de la coque de leur voilier, Emma comprend que leur croisière a définitivement viré au cauchemar. Avec la disparition de son leader charismatique, ce sont tous les secrets de la bande qui remontent à la surface, les rancoeurs et les lâchetés qui régissent toujours un groupe. Et quand une tempête terrifiante s'annonce, les émotions et les angoisses se cristallisent dans une atmosphère implacable...

    Après le succès de Sans foi ni loi, acclamé par la critique et Pépite d'or du Salon du livre jeunesse à Montreuil, Marion Brunet revient avec un huis clos haletant où se mêlent l'intime et les peurs qui sommeillent en chacun de nous.

  • "Je connais une famille où lorsque le garçon a faim, les parents demandent à leur fille de lui préparer des nouilles. Elle n'aime pas cuisiner, mais c'est une fille alors elle n'a pas le choix." "Pour un monde plus équitable nous devons élever nos filles autrement. Nous devons élever nos fils autrement." En 2012, Chimamanda Ngozi Adichie prononce un discours dans lequel elle évoque avec lucidité et humour sa vision du féminisme. Publié par la suite (en France, en Folio 2€), il est lu dans le monde entier.
    Ce récit vivant a été adapté par son auteure pour le jeune public. Un album à mettre entre toutes les mains, qui invite à la discussion entre enfants, adolescents et adultes.

  • Sorcery of thorns

    Margaret Rogerson

    • Bigbang
    • 16 Septembre 2020

    Tous les sorciers sont maléfiques. Elisabeth, élevée au milieu des dangereux grimoires magiques d'une des Grandes Bibliothèques d'Austermeer, le sait depuis son plus jeune âge. D'ailleurs, peu de temps après le passage à la bibliothèque du sorcier Nathaniel Thorn, un des ouvrages se transforme en monstre de cuir et d'encre, semant mort et destruction. Et c'est Elisabeth qui se retrouve accusée de l'avoir libéré.
    Forcée de comparaître devant la justice à la capitale, elle se retrouve prise au coeur d'une conspiration vieille de plusieurs siècles. Bien malgré elle, elle n'a d'autre choix que de se tourner vers son ennemi Nathaniel, et son mystérieux serviteur, Silas. Car ce ne sont pas seulement les Grandes Bibliothèques qui sont en danger, mais le monde entier... et face à ce terrible complot, Elisabeth va devoir remettre en question tout ce qu'elle croyait jusqu'ici, y compris sur elle-même.

  • La Présidente de la République l'a décidé : tout élève doit faire, entre sa troisième et sa seconde, une année de service civique quelque part en France. Valentin Lemonnier n'a pas de chance : ses voeux ne sont pas respectés, et il est envoyé dans le Pas-de-Calais, dans un centre pour personnes âgées atteintes d'Alzheimer, minutieusement reconstitué pour ressembler à un village des années 60.

    Sa première mission semble assez simple : écrire une lettre à une pensionnaire qui a répondu à un concours dans un Salut les Copains de 1967, pour lui annoncer que, malheureusement, Françoise Hardy ne va pas pouvoir venir chanter dans leur ville.

    Sauf que c'est difficile d'annoncer une telle mauvaise nouvelle. Alors il annonce l'inverse. Françoise Hardy viendra ! il s'y engage personnellement. Et pour ce faire, il va falloir trouver un sosie de la star, qui vienne chanter son tube La maison où j'ai grandi à tous les pensionnaires.

  • Ces liens qui nous unissent.

    Ils sont cinq. Il y a Titouan qui ne sort plus de sa chambre... Alix qui rêve de théâtre... Luce, restée inconsolable depuis la mort de son mari... Gabrielle, trop éprise de liberté pour s'attacher à quiconque... Armand, en?n, qui a construit son existence entière autour de sa ?lle... Cinq personnages en quête de sens, cinq destins dont les ?ls vont s'entrelacer irrésistiblement.

  • Nous voici retournés au beau pays de Jacominus Gainsborough.
    Il a donné rendez-vous à Douce à midi pile, car il va s'embarquer et il a quelque chose de très important à lui dire...

    Viendra-t-elle ? Et arrivera-t-elle à temps ?
    En attendant, il l'imagine : il voit avec ses yeux, entend avec ses oreilles...

    Le lecteur « traverse » presque physiquement ce livre d'artiste aux pages finement découpées : il est à la fois dans la tête de Jacominus, ce petit lapin à l'âme sensible si humain, dont il partage les doutes et les élans - et dans la peau de Douce, qui s'avance vers lui. Les tableaux se succèdent, tandis que l'impatience de Jacominus grandit : on suit le chemin de l'aimée qui se met en route, on « traverse » le verger, les faubourgs, la place du marché... comme si l'on marchait avec elle.
    Et c'est toujours avec Douce qu'on parcourt les derniers mètres sur le port et qu'on aperçoit enfin, sur le pont d'un bateau en partance, la petite silhouette de Jacominus Gainsborough...

  • Un album grandiose inspiré du mythe biblique de la tour de Babel. Alors qu'ils traquent depuis des jours un cerf blanc, le prince Nemrod et ses chasseurs découvrent dans un pays sauvage et lointain, un immense rocher dominant la mer. Animé d'une grande ambition, le prince décide d'y bâtir la plus haute tour du monde. Elle abritera sa ville et son palais et se nommera Babel. Un jour, Nemrod est foudroyé par la grâce d'une jeune femme, Zélie...

  • Cette fable universelle et bienfaisante s'adresse à toutes les générations.
    Elle raconte une histoire d'amitié entre un enfant, une taupe gourmande et pleine de vie, un renard que les épreuves ont rendu méfiant et un cheval sage et serein.
    Tous les quatre explorent le vaste monde. Ils se posent des questions. Ils traversent des tempêtes. Ils apprennent à s'aimer.
    Cette ode à l'innocence et à la bienveillance transmet des leçons de vie qui ont touché le coeur de plus d'un million de lecteurs.

  • Au pays multicolore des nymphéas, vit la famille Blanche. La maman est une artiste peintre très connue. Ses deux enfants Ajonc et Genet veulent construire une cabane parmi les nymphéas, aidés par leurs jeunes invités : les Passiflore. 1987, premier livre pour enfants aux éditions Milan : Le Premier Bal d'Agaric Passiflore, texte de Geneviève Huriet. C'est le succès. Succès couronné par des prix littéraires et des récompenses diverses (prix Saint-Exupéry).
    S'ensuivra une longue série (24 titres parus), pour le plus grand plaisir des enfants (à partir de quatre ans). Aujourd'hui, les petits lapins Passiflore sont traduits en 28 langues et font l'objet d'une série télé, 52 épisodes de 26 minutes (production Euro Visual TF1) et diffusée depuis 2004 (TF1, Disney Chanel, etc.). En 2012, chez Dargaud, Loïc Jouannigot reprend seul les personnages des Passiflore en bande dessinée avec deux albums : L'Anniversaire de Dendelion et La Chorale.
    Suivent deux autres titres avec les textes de Michel Plessix, Mélodie potagère et La Chasse au trésor. Depuis l'arrêt en 2007 de l'édition, la sympathique et néanmoins célèbre Famille Passiflore est rééditée aux éditions Maghen. Ce nouvel album, Pirouette & Nymphéas, contient une histoire inédite de la famille Passiflore écrite et dessinée par Loïc Jouannigot.

  • Saul et Rachel ont un avenir tout tracé : chez les Amish, la vie est une ligne droite. Leur Rumspringa, cette parenthèse hors de la communauté, leur permettra de découvrir le monde moderne pour le rejeter en toute connaissance de cause. Temple doit quitter sa petite vie casanière pour rejoindre sa soeur à Chicago, mais la peur la paralyse. Dans l'immense ville, celle qui se pose trop de questions et ceux qui devraient ne pas s'en poser vont se perdre et se trouver. Mais ils vont aussi trouver des réponses qu'ils auraient peut-être préféré ignorer.

  • Le soleil se couche, la nuit arrive à grands pas. Et les animaux de la forêt veillent encore. En se promenant dans les bois, une pe-tite fille murmure tout bas : « Chut, plus un bruit ! Il est l'heure de se dire bonne nuit. »

empty